Arts

Soprano et jazzman de talent

Tous deux professeurs à la Faculté de musique, Hélène Guilmette et Rafael Zaldivar sont en nomination au Premier Gala de l’ADISQ

Hélène Guilmette et Rafael Zaldivar

Demain soir, Rafael Zaldivar et Hélène Guilmette sauront s’ils remportent un prix au Premier Gala de l’ADISQ. Cet événement annuel est l’occasion pour l’industrie du disque de récompenser les meilleurs albums dans des styles musicaux qui ne sont pas représentés au gala principal. Hélène Guilmette et Rafael Zaldivar sont en nomination respectivement pour leurs albums Gabriel Fauré : Intégrale des mélodies pour voix et piano dans la catégorie Album de l’année – classique/soliste et petits ensembles et Consecration dans la catégorie Album de l’année – jazz.

En lice aux côtés d'albums de l’Orchestre symphonique de Montréal, de Nigel North, de Philippe Sly, d'Andrew Wan et de Charles Richard-Hamelin, Gabriel Fauré : Intégrale des mélodies pour voix et piano est consacré à l’œuvre du célèbre compositeur français. Outre la soprano Hélène Guilmette, on peut y entendre la mezzo-soprano Julie Boulianne, le ténor Antonio Figueroa et le baryton Marc Boucher. Au piano, Olivier Godin.

Réparties sur 4 albums, les 108 chansons sont présentées dans l’ordre que Fauré les a écrites. On a aussi conservé les tonalités d’origine et utilisé un piano d’époque conservé à la salle Bourgie du Musée des beaux-arts de Montréal. «Il s’agit d’un piano Érard, fabriqué en 1859, qui servait à accompagner le répertoire de Fauré. Il a été accordé au diapason de l’époque, soit 435hz, contrairement à 440hz, qui est la norme aujourd’hui, ce qui amène une couleur différente de tout ce qui a été fait comme enregistrement jusqu’à maintenant. Au fil des années, plusieurs pièces de Fauré ont été chantées par d’autres voix que celles prévues au départ par le compositeur, mais pour ce projet, chaque mélodie correspond à la vocalité des chanteurs. Notre but était de recréer un peu comment ça se faisait à l’époque», souligne Hélène Guilmette.

Avec la visibilité offerte par l’ADISQ, la soprano espère faire découvrir ou redécouvrir l’œuvre de ce grand compositeur. «Fauré, ce n’est pas que de la musique. C’est un mélange poésie-musique. Le texte, pour moi, est très important. Il offre une saveur dans les rimes, dans les mots, dans tout! Que l’ADISQ nous offre une visibilité et reconnaisse les efforts qui ont été mis dans ce projet colossal, c’est un grand honneur et un grand bonheur!»

De son côté, le pianiste Rafael Zaldivar a voulu rendre hommage aux Yorubas avec son album. Né à Cuba, il s’est inspiré de la culture et de la spiritualité de ce groupe ethnique de l’Afrique de l’Ouest présent dans les Antilles. «Le système de valeurs des Yorubas est surtout connu à Cuba pour La Mano de Orula. C’est un rituel qui touche les rythmes et les chansons afrocubaines dans une ambiance profondément expressive. Ces rythmes et ces chansons ont été transposés dans mes créations contemporaines de style jazz en collaboration avec deux percussionnistes afrocubains gagnants d'un prix Grammy Latin en 2001, Amado Dedeu Garcias et son père Amado Dedeu», explique Rafael Zaldivar.

L’album a été réalisé en partie au LARC, le Laboratoire audionumérique de recherche et de création de la Faculté de musique. «Il faut mentionner l’excellent travail de sonorisation, d'édition, de mixage et de matriçage de l’ingénieur de son Serges Samson, qui appuie mon travail de création en studio depuis mon arrivée à l’Université Laval», précise le professeur.

Son album se retrouve en lice aux côtés de ceux de Dominique Fils-Aimé, du James Gelfand Trio, du Jazzlab Orchestra et de Josh Rager.

Le Premier Gala de l’ADISQ sera diffusé en direct sur les ondes de Télé-Québec, à 20h, et en rappel le dimanche 27 octobre, à 18h. L’animation sera assurée par Pierre Lapointe.

La communauté universitaire bien représentée

Ce n’est pas la première fois que le travail d’un membre du personnel de l’Université Laval est reconnu par l’ADISQ. Le pianiste Marc-André Pépin, analyste de l’informatique à la Direction des technologies de l’information, a eu cet honneur à deux reprises. Ses albums Rendez-vous et Tempus fugit se sont mérités une nomination dans la catégorie Album instrumental de l’année en 2011 et en 2018. Rafael Zaldivar avait aussi été nominé en 2013 pour son deuxième disque, Drawing.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!