Arts

Des bâtiments municipaux de grande qualité

Le livre Architecture municipale à Québec démontre la diversité, la richesse et la beauté du parc immobilier de la Ville

Par : Yvon Larose
L’hôtel de ville de Québec, le Colisée et la bibliothèque Saint-Jean-Baptiste, de même que le Centre communautaire Lucien-Borne, le réservoir d’eau potable des plaines d’Abraham et le marché du Vieux-Port figurent au nombre des 100 bâtiments publics de la capitale répertoriés dans Architecture municipale à Québec. Cet ouvrage est une réalisation de l’École d’architecture, en collaboration avec la Ville de Québec. Le lancement a eu lieu le 7 avril, à l’École, par Les Publications du Québec. Le chargé de cours Martin Dubois a assuré la direction du projet. «À partir de quelque 400 bâtiments publics sur tout le territoire de l’actuelle ville de Québec, explique-t-il, nous avons choisi les plus représentatifs d’une époque ou d’un style architectural donné, ceux qui ressortaient le plus par leur présence, leur degré d’innovation et leur histoire. Une majorité d’entre eux sont analysés pour la première fois. Dans le cadre d’un cours, une vingtaine d’étudiantes et d’étudiants ont amorcé la recherche et la rédaction des textes. L’ouvrage est donc enrichi de plusieurs points de vue.»

Architecture municipale à Québec, ce sont près de 700 photographies intérieures et extérieures, anciennes et récentes, et dessins d’architecture. Le tout est accompagné de fiches explicatives constituées d’un court texte critique et de quelques données descriptives pour chacune des réalisations. Les bâtiments répertoriés ont été construits, occupés ou recyclés par la Ville de Québec et ses organismes affiliés, et ce, depuis la fin du 19e siècle. Les auteurs les ont regroupés sous 12 catégories selon le rôle qu’ils jouent et les services qu’ils rendent à la communauté. Parmi ces catégories, mentionnons les hôtels de ville et édifices administratifs, comme l’édifice Andrée-P.-Boucher, les parcs et aménagements urbains, comme la baie de Beauport, les édifices consacrés aux sports, comme le stade municipal du parc Victoria et les édifices à vocation culturelle, comme le palais Montcalm.

«Un de mes coups de cœur parmi les bâtiments plus récents est la bibliothèque de Charlesbourg, indique Martin Dubois. Elle relève le défi de bien s’intégrer au cadre patrimonial tout en ayant une facture contemporaine. D’autre part, elle prône le développement durable par des procédés d’architecture verte au niveau de la géothermie et d’un toit vert.» Son bâtiment ancien préféré? «L’édifice Price, répond-il, pour sa contribution à la silhouette particulière de la ville, son ornementation Art déco et sa récente mise en lumière.»

Le livre Architecture municipale à Québec montre le rôle majeur que peut jouer une administration municipale dans la construction d’un paysage urbain. La majorité des édifices présentés reflète le pouvoir civil et forge une image de la ville. L’hôtel de ville de Québec est un bon exemple de cette présence et de cette image de par sa situation sur une place publique, face à la cathédrale et de par la tour d’horloge qui domine le bâtiment. «Dans le passé, explique Martin Dubois, il y avait cette volonté de créer des bâtiments municipaux de grande qualité afin de bien représenter l’autorité de la Ville.»

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!