ULaval Nouvelles
Arts

Célébrer la poésie d'ici

En cette Journée mondiale de la poésie, laissez-vous bercer par les mots de cinq auteurs issus de l'Université Laval

Par : Matthieu Dessureault

C'est en ce dimanche 21 mars qu'a lieu la Journée mondiale de la poésie. Initiative de l'UNESCO, cet événement annuel vise à encourager la lecture, la rédaction, la publication et l'enseignement de la poésie.

ULaval nouvelles en profite pour vous présenter cinq recueils qui viennent de sortir. Trois de ces œuvres font partie de la nouvelle collection de Hamac consacrée à la poésie. Il s'agit de Chambres claires, de Laetita Beaumel, Ces fenêtres où s’éclatent les yeux, d'Anne Peyrouse, et L'Homme est un lion que je n'ai su faire rugir, de Pierre-Luc Gagné. Les deux autres paraissent chez La Peuplade et Le lézard amoureux: La mémoire est une corde de bois d'allumage, de Benoit Pinette, et Infantia, d'Alex Thibodeau.

Chambres claires, par Laetitia Beaumel

Qu'est-ce que l'acte d’aimer dans la société d'aujourd’hui? Cette question est au cœur du plus récent recueil de Laetitia Beaumel. Chambres claires met en scène les tribulations d'un triangle amoureux. Les phrases, sans ponctuation, se succèdent à un rythme effréné, offrant une réflexion dense sur les façons de concevoir le couple.

Certains des poèmes qui composent ce recueil ont été écrits dans le cadre d’un concours organisé par le comité des Jeunes programmateurs de la Maison de la littérature de Québec ainsi que l'événement La grande traversée poétique du festival Québec en toutes lettres en 2020.

À la fois écrivaine, musicienne et herboriste, Laetitia Beaumel termine un doctorat en littérature, musique et agriculture. Très active dans le milieu culturel, elle a notamment fondé NOUAISONS, un programme de résidences de création en milieu rural, et L'Écume, une maison d’édition de poésie. Chambres claires est son troisième recueil.


« tu respirais à peine sombrant en tes forêts de cactus rattrapée par la friche tu as voulu murer l'histoire de tous les peuples qui nous hantent inquiéter nos jugulaires du tranchant du départ »
Extrait du livre

Ces fenêtres où s'éclatent leurs yeux, par Anne Peyrouse

Dans ce recueil, Anne Peyrouse s'attaque à l'industrie de la pornographie en direct sur Internet. D'un côté, elle donne la parole aux femmes qui s'adonnent à cette pratique. De l'autre, elle met en scène ceux qui paient pour obtenir leurs services. En résulte un portrait bouleversant et sensible sur la spirale de problèmes qu'entraîne cette industrie.

En plus d'être directrice artistique chez Hamac, Anne Peyrouse enseigne la création littéraire au Département de littérature, théâtre et cinéma. Lauréate de nombreux prix littéraires, elle a écrit un roman, des recueils de poèmes et de nouvelles et des anthologies sur le slam et la poésie.


« la tristesse imprègne / nos draps morts / nous aimerions tellement avoir des bicyclettes / dehors partir jouer / nous pleurons tant / que sur nos lèvres galeuses / la joie ne va plus »
Extrait du livre

L'homme est un lion que je n'ai su faire rugir, par Pierre-Luc Gagné

Les relations affectives entre hommes sont déclinées dans des scènes du quotidien dans ce premier recueil de Pierre-Luc Gagné. Dans un appartement, dans une salle de cinéma, dehors sous la pluie, des hommes se rencontrent et font connaissance.

Avec humour et sensualité, Pierre-Luc Gagné allie poèmes en vers et en prose. Cette première œuvre lui a valu de nombreux éloges dans le milieu littéraire, notamment de la part du poète et slameur David Goudreault.

L'auteur a étudié en techniques de travail social avant de se tourner vers le baccalauréat en études littéraires et le certificat en études cinématographiques. Son amour du septième art transparaît dans son écriture, riche en images.


« J'adore l’entre-deux / les non-dits / l'atmosphère chaude / son déni / j'esquive le regard pour noyer mon silence / sur un délire partagé »
Extrait du livre

La mémoire est une corde de bois d'allumage, par Benoit Pinette

Plusieurs connaissent Benoit Pinette sous son pseudonyme Tire le coyote, avec lequel il a réalisé sept albums et fait plusieurs spectacles et apparitions télévisées. Même si la poésie fait partie intégrante de ses chansons, il n'avait jamais publié de recueil. C'est maintenant chose faite avec La mémoire est une corde de bois d’allumage.

Dans ce livre, l'ancien étudiant en création littéraire revisite l'époque de son enfance. À travers ses souvenirs, il livre ses réflexions sur la filiation et la famille. Les poèmes sont entrecoupés de citations de Gaston Miron, Antoine de Saint-Exupéry, Joséphine Bacon et Jacques Prévert. En filigrane, une question se pose: que garde-t-on des blessures du passé?

Rempli d'espoir et de résilience, ce recueil plaira aux fans de Tire le coyote, qui reconnaîtront sa jolie plume et son talent pour sonder l’âme humaine, mais aussi aux autres, qui pourront découvrir son univers poétique.


« comment éteindre / ce qui brûle depuis toujours / quand nous sommes tous constitués / de tisons / qui refusent de mourir? »
Extrait du livre

Infantia, par Alex Thibodeau

Alex Thibodeau plonge, elle aussi, dans le thème de l’enfance tourmentée. Son recueil se compose de brefs poèmes dans lesquels la narratrice revisite les dessous d'une amitié qui l'a marquée avec une voisine. Ce personnage détourne les codes de l'univers des contes de fées pour parler d'amour, de pudeur, de honte, de perte de l'innocence.

Les amitiés enfantines peuvent être malsaines, se dit-on à la lecture de ce recueil émouvant et parfois dur.

Alex Thibodeau est étudiante à la maîtrise en études littéraires. Son mémoire porte sur la représentation de la sexualité féminine. Infantia est son tout premier livre. En 2019, elle a été finaliste au Prix de la nouvelle de Radio-Canada. Plus récemment, elle a signé un texte dans l'ouvrage collectif Épidermes.


« Les fées sont aussi les ogres dans mon histoire ta morsure s'étampe sur ma langue mon ventre pourrit la douleur me donne faim j'ai quelques noms sur le feu je tourne les pages / des paillettes / entre les dents. »
Extrait du livre

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!