Recherche

Un meilleur contrôle des virus dans le secteur alimentaire

Création de la Chaire de recherche MAPAQ sur le renforcement des capacités de contrôle des virus d'origine alimentaire

Les virus entériques sont la cause principale des maladies d'origine alimentaire à l'échelle mondiale, dépassant de loin les cas d'origine bactérienne ou parasitaire. Au Canada seulement, le norovirus est responsable chaque année de plus d'un million de cas de gastroentérite associés à l'ingestion d'aliments contaminés. Les travaux menés au sein de cette chaire dirigée par la professeure Julie Jean permettront de décrire la prévalence des virus d'origine alimentaire dans des denrées typiques locales, d'évaluer leur comportement, de concevoir des outils de détection et d'étudier le potentiel antiviral de diverses technologies. L'Université Laval a annoncé la création de cette chaire le 26 novembre dernier.

La Chaire de recherche MAPAQ sur le renforcement des capacités de contrôle des virus d'origine alimentaire (VIROCONTROL) a été financée par l'entremise du Programme de partenariat pour l'innovation en agroalimentaire en vertu du Partenariat canadien pour l'agriculture, une entente conclue entre les gouvernements du Canada et du Québec. Elle bénéficie également d'un soutien en ressources matérielles, humaines et financières du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada et sept partenaires industriels. La valeur totale de ces appuis s'élève à 2M$.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!