Arts

De l’opéra à l’aéroport Montréal-Trudeau

Les professeurs de chant Hélène Guilmette et Jean-François Lapointe seront à l’honneur dans un concert de l’Orchestre symphonique de Montréal, le 5 août

Hélène Guilmette et Jean-François Lapointe
Hélène Guilmette et Jean-François Lapointe

Après plus de 75 concerts annulés en raison de la pandémie, l’Orchestre symphonique de Montréal revient en force avec L’envolée classique OSM. Ce spectacle-bénéfice se déroulera non pas dans une salle, mais sur le site du stationnement P5 de l’aéroport de Montréal. Les spectateurs, assis dans leur voiture, pourront apprécier la prestation grâce au son de leur radio.

La soprano Hélène Guilmette et le baryton Jean-François Lapointe, tous deux professeurs invités à la Faculté de musique de l’Université Laval, se joindront à l’ensemble dirigé par le chef Jacques Lacombe. Ils interpréteront des extraits des opéras La flûte enchantée et Don Giovanni de Mozart. Également au programme, Le tombeau de Couperin de Ravel et la 5e Symphonie de Beethoven.

«J’ai très hâte de remonter sur scène, lance Hélène Guilmette. Comme bien des artistes, je me sentais comme un animal en cage durant le confinement. Il me tardait de renouer avec le public. Ce fut difficile de ne plus exercer mon métier, quoique l’enseignement à l’Université, qui a été mon occupation principale ces derniers mois, m’a permis d’adoucir la crise.»

Son enthousiasme est partagé par Jean-François Lapointe. «C’est un honneur que l’OSM ait fait appel à moi. Sans hésiter, j’ai accepté l’invitation. J’ai l’impression de m’inscrire dans quelque chose de nouveau et de contribuer à expérimenter des façons de présenter de la musique avec un orchestre symphonique en période de restrictions. S’il existe plusieurs initiatives en ligne, l’opéra et la musique lyrique sont faits pour être vécus en vrai.»

La dernière fois que Jean-François Lapointe et Hélène Guilmette ont partagé la scène, c’était à l’Opéra de Paris en 2014. Ils ont aussi chanté ensemble avec la BBC Symphony Orchestra à Londres. Chacun mène une brillante carrière internationale, multipliant les concerts et les collaborations avec des orchestres réputés.

Cette fois, l’expérience de scène sera différente. Entourés d’écrans géants et munis de micros, les solistes devront s’adapter à un autre type de diffusion et de contact avec le public. «Contrairement à certains chanteurs qui fixent un point dans la salle, j’ai pour habitude de regarder les spectateurs quand je chante, dit Hélène Guilmette. Là, ce sera des voitures devant moi. Avec les écrans géants, le public nous verra de près. Il faudra encore plus soigner notre présentation. Le fait que ce soit un concert extérieur et un concept particulier ne demande pas moins de préparation.»

Chose certaine, tous deux ont très hâte de propager leur amour de Mozart. «Chez Mozart, il y a toujours ce grand ravissement. C’est une musique qui éveille l’âme», selon Jean-François Lapointe. Sa collègue, grande habituée de l’œuvre du compositeur, ajoute: «Mozart, pour moi, c’est la beauté et la pureté de la musique. C’est un bonheur d’y revenir le plus souvent possible. Le rôle de Pamina dans La flûte enchantée est tellement magnifique. C’est de la musique difficile à chanter, mais qui me convient parfaitement sur le plan vocal.»

En tout, L’envolée classique OSM pourra accueillir 550 véhicules stationnés chacun à deux mètres de distance. Différents forfaits sont offerts. Tous les détails sur le site de l’OSM

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!