Arts

Comme une vague, hommage cinématographique à la musique

Jonathan Bolduc, professeur à la Faculté de musique de l'Université Laval, a collaboré au contenu de ce long métrage documentaire

Par : Matthieu Dessureault
Image tirée du film
Image tirée du film

Réalisé par Marie-Julie Dallaire et coproduit par Jean-Marc Vallée, Comme une vague a pris l'affiche au cinéma après avoir été présenté au Festival international du film sur l'art. De Montréal à Crémone, en passant par la Suède, le Mexique et les États-Unis, ce film donne la parole à des artistes et experts de divers horizons — neuroscience, ethnomusicologie, musicologie, musicothérapie, éducation — qui s'intéressent au pouvoir de la musique.

En amont du tournage, l'équipe de production a fait un arrêt au laboratoire de Jonathan Bolduc, professeur à l'Université Laval et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en musique et apprentissages. «Au moment de la recherche pour notre film, nous avons voulu savoir où en étaient les connaissances scientifiques mondiales sur le rapport entre l'humain et le musical, explique la réalisatrice. À notre grande surprise, nous avons constaté que beaucoup de chercheurs dans le domaine étaient basés au Québec, dont plusieurs sommités. Nous avons donc rapidement entendu parler du travail de Jonathan Bolduc à l'Université Laval. Il s'est vite imposé comme un chercheur incontournable dont l'expertise allait nourrir le contenu de notre film sur le pouvoir de la musique.»

Jonathan Bolduc dirige le laboratoire Mus-Alpha, où il étudie les effets de la musique sur le développement des enfants. La réalisatrice et son équipe ont fait des entrevues avec le professeur et ont rencontré ses élèves lors d'un atelier de musique. «Nous avons été fascinées de découvrir l'impact que l'apprentissage de la musique pouvait avoir dans le développement de l'enfant, admet Marie-Julie Dallaire. Ce thème est central dans le film. La rencontre avec Jonathan et ses jeunes élèves nous a confirmé l'importance de faire un film qui rend hommage au pouvoir du musical. Notre film, à l'instar des travaux de Jonathan et de son équipe, valorise à sa juste valeur cette entité immatérielle et invisible, pourtant universelle et vitale qu'est la musique.»

Ayant travaillé dans le milieu scolaire avant de devenir chercheur universitaire, Jonathan Bolduc est bien placé pour connaître l'importance de la musique chez les tout-petits. «Plusieurs recherches le démontrent: la musique stimule plein d'habiletés utiles à l'apprentissage, dit-il. Elle a un impact sur le développement de la mémoire, le développement physique et moteur, le langage et les relations sociales. La musique est la pierre angulaire du développement global de l'enfant.»

Pour toutes ces raisons, ajoute le professeur, il faut initier l'enfant aux joies de la musique dès son plus jeune âge. Et nul besoin d'être musicien ou d'être un virtuose du chant. «L'idée est de sensibiliser les jeunes d'âge préscolaire avec des expériences musicales basées sur le jeu. C'est par la découverte et l'exploration de la musique d'une façon ludique qu'ils pourront développer des habiletés et avoir les prérequis pour une rentrée à l'école réussie. L'apprentissage formel pourra venir plus tard dans leur parcours.»

Il va sans dire que Jonathan Bolduc a été touché par le propos du film Comme une vague, qui présente diverses initiatives musicales à travers le monde. «Le film démontre bien comment la musique peut nous soutenir et nous aider dans la vie de tous les jours. On y trouve une bienveillance, de l'empathie et des réflexions très pertinentes.»

<em>Comme une vague</em> se veut une ode à la musique dans toutes ses formes avec une magnifique direction photo noir et blanc.

À l'instar de Jonathan Bolduc, plusieurs chercheurs ont apporté leur expertise à ce documentaire, dont des collègues de l'Observatoire interdisciplinaire de création et de recherche en musique, la musicothérapeute Tiana Malone, l'ethnomusicologue Nathalie Fernando et la consultante en neurosciences Valorie N. Salimpoor. «Ces intervenants touchent un large éventail de sujets qui illustrent l'apport de la musique autant chez l'enfant, l'adolescent et l'adulte. On ressent une préoccupation d'accorder de la crédibilité au domaine scientifique. Tout en étant grand public, ce film est appuyé par une solide démarche de réflexions et de recherches», conclut Jonathan Bolduc


Pour en savoir plus sur les travaux du professeur Bolduc, relisez ces articles publiés par ULaval nouvelles:

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!