ULaval Nouvelles
Recherche

Vers des services de santé plus fluides pour les personnes atteintes d'alzheimer

L'équipe du professeur Patrick Archambault obtient une subvention de 750 000$ pour son projet visant à faciliter les transitions dans la chaîne de soins et services

Par : Jean Hamann

Les personnes vivant avec un trouble cognitif majeur tel que l'alzheimer pourraient bientôt profiter de services de santé plus fluides grâce à un projet mené par l'équipe du professeur Patrick Archambault, de la Faculté de médecine de l'Université Laval. Les travaux de cette équipe, démarrés il y a six ans, pourront se poursuivre grâce à une subvention de 750 000$ sur trois ans provenant du cabinet de la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants.

Patrick Archambault et ses collaborateurs du Centre de recherche du CISSS de Chaudière-Appalaches font notamment appel à des aînés vivant avec un trouble neurocognitif majeur et à des proches aidants pour repérer les points problématiques dans la chaîne de soins et de services offerts aux personnes vivant avec ces maladies. 

«Les problèmes surviennent lors des transitions, lorsqu'une personne est vue par un professionnel de la santé, puis dirigée vers un autre, que ce soit dans la même organisation ou dans des organisations différentes», explique le professeur Archambault.

Le projet consiste donc à définir des indicateurs de qualité de ces transitions, à créer et à offrir un programme de formation pour améliorer la qualité des soins lors des transitions et à trouver des moyens de pérenniser les améliorations obtenues.

«Ce projet est développé pour la population desservie par le CISSS de Chaudière-Appalaches, mais il produira de nouvelles connaissances qui pourront améliorer les transitions de soins dans l'ensemble du Québec», souligne le professeur Archambault.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!