ULaval Nouvelles
Arts

La sœur de l'autre, l'histoire occultée d'Isabelle Rimbaud

L'auteure Josée Marcotte signe une fiction biographique sur la sœur du célèbre poète français Arthur Rimbaud

Par : Matthieu Dessureault
Isabelle Rimbaud
Isabelle Rimbaud

Si Arthur Rimbaud suscite fascination et admiration, il en va autrement de sa sœur cadette, tombée dans l'oubli. Pourtant, Isabelle Rimbaud (1860-1917) a joué un rôle clé dans la création du mythe entourant l'auteur des Illuminations, en plus de signer elle-même une œuvre littéraire d'intérêt. C'est cette facette de l'histoire que Josée Marcotte explore dans La sœur de l'autre, Isabelle Rimbaud, un roman qui vient de paraître chez Hamac.

La sortie du livre coïncide avec la Journée internationale des droits des femmes, ce qui n'est pas un hasard. Avec ce projet d'écriture, Josée Marcotte a voulu mettre en lumière le parcours et les écrits de celle qui, à l'instar de bien d'autres femmes de l'époque, ne figure pas dans les livres d'histoire. «Isabelle Rimbaud, la femme, l'écrivaine, mérite d'être connue davantage par le public. Il y a tant de femmes de l'histoire, intéressantes et complexes, qui restent cachées dans l'ombre», affirme cette titulaire d'une maîtrise en études littéraires.

Née dans une famille conservatrice où la religion prenait une place centrale, Isabelle Rimbaud a assisté, enfant, à l'ascension de son frère dans le milieu littéraire avant qu'il quitte la France pour aller marchander en Afrique. Celle qui deviendra sa soignante et légataire universelle l'a accompagné dans les moments précédant sa mort à Marseille en 1891. Avec son époux, l'écrivain Pierre Dufour, elle s'est assurée de modeler l'image du poète disparu aux mœurs catholiques de l'époque.

Par la force des choses, Isabelle Rimbaud est devenue écrivaine, multipliant les missives et les textes à la gloire de son frère, contribuant à bâtir plus ou moins fidèlement sa légende. En 1917, elle a aussi fait paraître un récit de guerre intitulé Dans les remous de la bataille, où elle raconte son exode durant la Première Guerre mondiale.

Cinq ans de recherche

Comme tant d'autres, Josée Marcotte avait étudié Arthur Rimbaud au cégep. Elle a découvert la figure de la sœur un peu par hasard, bien des années plus tard. C'était en 2016, alors qu'elle effectuait une recherche en ligne sur le poète. Les moteurs de recherche lui ayant proposé cet ouvrage paru en 1921, Rimbaud mourant, elle a commandé le livre. Conquise par la plume de l'auteure, elle a voulu en savoir plus sur la vie et l'œuvre de cette Isabelle Rimbaud.

Le projet s'est avéré plus ardu que prévu, alors qu'il n'existe aucune biographie ou aucun ouvrage sur ce sujet précis. «Il m'a fallu des années de travail et une foule de lectures pour arriver à raconter la vie d'Isabelle Rimbaud. La pierre angulaire de cette recherche est le travail précieux accompli par Jean-Jacques Lefrère, qui a compilé toute la correspondance posthume entourant Arthur, de 1891 à 1920: des milliers de pages à éplucher», dit celle qui s'est aussi tournée vers le musée Arthur Rimbaud. Cet établissement, situé à Charleville-Mézières, la ville natale du poète, lui a fourni plusieurs documents d'archives numérisés.

«Il était excitant de partir à la découverte d'Isabelle et de construire sa vie par bribes. On peut consulter la liste de la majeure partie des ouvrages nécessaires à la réalisation du livre dans la bibliographie, jointe à l'œuvre. C'était important pour moi de laisser une trace de ma recherche, pour que d'autres puissent en profiter.»

À la fin du roman, Josée Marcotte a aussi pris le soin d'inclure une chronologie substantielle qui réunit les événements marquants de la vie d'Isabelle Rimbaud, ainsi qu'une mise au point sur les libertés qui ont été prises dans le récit par rapport à la réalité historique.

Par-dessus tout, l'auteure espère que ce livre suscite une curiosité pour les écrits d'Isabelle Rimbaud. «J'aimerais qu'on s'intéresse à son travail d'écriture, autant à propos de son frère que son récit magnifique consacré à la Première Guerre mondiale, événement tragique qu'elle a vécu aux premières lignes. J'aimerais que l'on considère Isabelle comme la première qui a modelé le mythe Rimbaud. Elle est celle qui a pavé la voie et qui a su trouver la sienne en devenant écrivaine à son tour. Par ses choix, cette sœur dans l'ombre a su se tailler un destin incroyable. Isabelle Rimbaud est une femme forte de l'histoire littéraire», conclut-elle.

Le lancement de La sœur de l'autre aura lieu ce soir, le 8 mars, à la Librairie Pantoute, sur la rue Saint-Jean.

Voir l'événement Facebook

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!