ULaval Nouvelles
Arts

Quand Leonard Cohen devint bouddhiste

Le Festival Québec BD présente une performance alliant musique et dessins sur l’univers du célèbre auteur-compositeur-interprète

Par : Matthieu Dessureault
Ce dessin, tiré du livre <em>Leonard Cohen: sur un fil</em>, de Philippe Girard, représente l'artiste lors de sa réclusion dans un monastère bouddhiste.
Ce dessin, tiré du livre <em>Leonard Cohen: sur un fil</em>, de Philippe Girard, représente l'artiste lors de sa réclusion dans un monastère bouddhiste.

Il y a de ces rencontres, banales en apparence, qui changent une vie. C’est ce qui est arrivé au poète Leonard Cohen en découvrant le bouddhisme lors d’un rendez-vous avec son coiffeur. Le bédéiste Philippe Girard et le musicien Todd Picard proposent de revenir sur cet épisode de sa vie à l’occasion du 34e Festival Québec BD.

Les deux artistes ont marié leurs disciplines pour créer une œuvre, Le poète et le coiffeur, qui nous plongera dans l’univers de Cohen. Cette performance, captée à la Maison de la littérature, sera diffusée ce vendredi, à 20h, sur YouTube et Facebook. Elle sera ensuite accessible sur YouTube jusqu’au 16 avril.

On nous promet «de la poésie, des nuances, du bruit et un brin de spontanéité». «Dans ce genre de spectacle, nous sommes habituellement cantonnés dans nos bulles, dit Todd Picard, faisant un clin d’œil à cet élément graphique typique des BD. Nous avons tenté de sortir de nos bulles en mettant en scène quelques dispositifs. Cela représente un défi étant donné les circonstances et le fait que l’on ne peut tester le résultat avant le spectacle. Je tiens à souligner l’œil avisé de Marco Dubé aux caméras et au montage, qui a su cerner des moments avec justesse et sensibilité, ce qui forme des tableaux splendides.»

Leonard Cohen, pour rappel, est décédé en 2016 à l’âge de 82 ans. La spiritualité a toujours été au cœur de sa démarche. En 1994, à la suite de la tournée de promotion de son album The Future, il s’est retiré dans un monastère bouddhiste, le Mount Baldy Zen Center, près de Los Angeles, où il a été ordonné moine.

La rencontre fortuite au salon de coiffure qui a donné lieu à ce changement de cap a fortement inspiré Philippe Girard et Todd Picard. «L’idée vient de Philippe, précise son acolyte. Il croit que l’anecdote constitue un moment pivot dans la vie spirituelle du compositeur. C’est à cause de cette rencontre avec le coiffeur que le poète se serait intéressé au bouddhisme. À partir de ce moment, cette forme de spiritualité comblait quelque chose dans sa vie et, du coup, aurait laissé des traces dans son écriture.»

Une collaboration de longue date

Diplômé en communication graphique de l’Université Laval, Philippe Girard est l’auteur de l’excellent Leonard Cohen: sur un fil, qui vient de paraître chez Casterman, et de plusieurs autres ouvrages. De son côté, Todd Picard effectue une maîtrise sur mesure en musique et en arts visuels. Ce multi-instrumentiste participe régulièrement à des spectacles d’art multidisciplinaire, en plus d’avoir été membre du groupe Les Batinses et d’avoir collaboré à la réalisation de nombreux albums.

Le poète et le coiffeur marque une énième collaboration pour le duo. Philippe Girard et Todd Picard ont travaillé notamment sur les spectacles Les Beatles de force, Le voyage de Sam O’Dow et d’autres performances avec la conteuse Yolaine Carrier. «Ça fait plus de 10 ans qu’on a développé une complicité ensemble, dit Todd Picard. Plus on collabore, plus nous avons le goût d’explorer des manières innovantes de faire ce genre de représentations. En fait, il nous faudrait du temps et du financement pour mettre nos idées à l’épreuve. Nous verrons.»

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!