Société

Lancement du Polimètre Trudeau 2.0

Il y a 343 promesses à suivre dans la plateforme électorale du Parti libéral du Canada

Le gouvernement minoritaire de Justin Trudeau sera-t-il en mesure de réaliser les 343 promesses formulées en campagne électorale alors qu’il doit composer avec un parlement divisé? Sera-t-il capable de réaliser la «vision commune d’un Canada plus fort», incluant «des collectivités plus sûres, une planète plus propre et une bonne qualité de vie», promise par Justin Trudeau le soir de l’élection?

C’est pour aider à répondre à ces questions que le Centre d’analyse des politiques publiques (CAPP) de la Faculté des sciences sociales de l’Université Laval lance aujourd’hui le Polimètre Trudeau 2.0. Il s’agit de la troisième mouture fédérale du Polimètre, qui a déjà suivi les promesses électorales des gouvernements Harper (2011) et Trudeau (2015).

L’équipe du Polimètre a relevé 343 promesses dans la plateforme électorale du Parti libéral du Canada (PLC) à partir des documents diffusés sur le site Web de la formation politique au cours de la dernière élection. Le Polimètre suivra leur réalisation en temps réel au cours des prochaines années afin d’offrir à la population, aux médias et aux chercheurs un accès facile à une information politique transparente et fiable.

L’équipe du Polimètre assurera une mise à jour régulière des résultats pour tenir compte des nouvelles actions entreprises par le gouvernement. Chaque promesse sera qualifiée de «réalisée», «en voie de réalisation ou partiellement réalisée», «rompue» ou «en suspens». Ces verdicts seront appuyés par des citations tirées de communiqués gouvernementaux, des lois et d’autres sources officielles ou journalistiques.

À ce jour, 330 des promesses formulées par le PLC demeurent en suspens, 10 promesses sont en voie de réalisation, 2 promesses ont été réalisées et une promesse a été rompue.

«Le PLC s’était engagé à assurer la parité homme-femme dans son premier cabinet et il s’agit de sa première promesse tenue», constate Lisa Birch, professeure associée et directrice générale du CAPP à l’Université Laval. «Le nouveau gouvernement libéral a aussi répété sa stratégie postélectorale de 2015 en réalisant rapidement sa promesse d’accorder des baisses d’impôt à la classe moyenne. Par contre, le gouvernement minoritaire de Trudeau n’a pas réussi à constituer un nouveau Conseil des ministres qui reflète la diversité du Canada», continue la professeure Birch.

«Nos données sur le respect des engagements électoraux suggèrent que la principale différence entre les gouvernements minoritaires et majoritaires en ce qui concerne la tenue des promesses électorales est la durée de leur mandat», explique Lisa Birch. La chercheuse estime que la longévité et l’efficacité du gouvernement minoritaire Trudeau dépendront de sa capacité à former des coalitions ponctuelles avec des partis d’opposition: «Cela sera plus facile lorsqu’il existera un objectif commun sur des questions non idéologiques ou lorsque l’espace politique idéologique entre le gouvernement et certains partis se rétrécira.»

«Plus important encore, cela dépendra de la volonté des partis d’opposition de soutenir une proposition ou de s’abstenir de renverser le gouvernement en ajustant leur comportement de vote parlementaire. En fin de compte, les calculs électoraux du Parti libéral au pouvoir et des partis d’opposition influenceront la durée et l’efficacité du gouvernement minoritaire Trudeau», conclut la professeure Birch.

À propos de la méthodologie du Polimètre

L’équipe du Polimètre a examiné en détail la plateforme officielle du Parti libéral du Canada «Avancer. Un plan concret pour la classe moyenne», les communiqués de presse du Parti pendant les élections et les promesses déposées au Bureau du budget parlementaire pour l’établissement des coûts. L’équipe a ensuite repéré toutes les promesses contenues dans ces documents, les a comparées et a conservé la version la plus explicite de chaque promesse. Grâce à ce processus, l’équipe a relevé 343 promesses, seulement 10 promesses de moins qu’en 2015. Les résultats ainsi que les renseignements détaillés sur la méthodologie sont accessibles à sur le site Web du Polimètre.

L’équipe du Polimètre du CAPP est financée par une subvention du Fonds de recherche du Québec société et culture.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!