Arts

Versailles-Chantier

Laurence Gravel propose un atelier de construction d’esprit baroque

Sur un guéridon, des figurines d’époque en fausse porcelaine attendent le visiteur.
Aimeriez-vous, l’espace de quelques instants, vous retrouver à l’époque du Roi-Soleil et à celle de Marie-Antoinette? C’est l’invitation lancée par Laurence Gravel, bachelière en arts visuels et médiatiques de l’Université. Jusqu’au 28 août, au premier étage de la Bibliothèque, cette artiste multidisciplinaire propose un univers ludique où se mêlent vidéo, collage numérique et modélisation 3D. Pour réaliser cette exposition intitulée Versailles-Chantier, Laurence Gravel s’est inspirée de quelques heures passées à Versailles, en France, l’été dernier.

Pour la petite histoire, Versailles-Chantiers est le nom de la gare desservant la partie sud de la commune de Versailles. Son nom s’inspire du fait qu’au 17e siècle, le quartier dans lequel se trouve aujourd’hui la gare était un vaste chantier, où l’on taillait les pierres devant servir à la construction du château de Versailles. Cette gare est donc la porte d’entrée (ou de sortie) de centaines de touristes qui visitent quotidiennement le célèbre château. C’est à cet endroit que Laurence Gravel a déchanté, et ce, avant même d’avoir atteint la cour d’entrée du fameux domaine. «J’avais tellement idéalisé cet endroit. Pour moi, c’était un lieu mythique, dit la jeune femme. À mon arrivée, je me suis plutôt heurtée aux quartiers industriels environnants et à la cohue des touristes!»

Qu’à cela ne tienne, l’artiste a décidé de transformer sa déception en exposition, reconstruisant ainsi son propre monde dans l’esprit baroque. Elle nous propose un univers enchanté où le visiteur a l’impression d’être dans un petit salon. Sur un guéridon, des figurines d’époque en fausse porcelaine attendent le visiteur. Est-ce un hasard si l’une des figurines (féminine) a la tête coupée? «Non, c’est arrivé comme ça, assure Laurence Gravel. Quand je vois un bibelot qui me rappelle l’époque de la reine Marie-Antoinette, je l’achète. C’est un personnage historique fascinant qui aimait les bals masqués, la musique, le théâtre. D’ailleurs, dans son château du Petit Trianon, loin de la Cour, elle se mettait elle-même souvent en scène au sein d’une petite troupe.» La jeune femme est aussi fascinée par Louis XIV, protecteur des arts ayant soutenu financièrement Molière ou le musicien Lully, de même que plusieurs peintres. Ces personnages ont vécu à deux époques différentes, mais ils partageaient les mêmes goûts, rappelle Laurence Gravel.

Comme l’ont fait Louis XIV et Marie-Antoinette, Laurence Gravel se met en scène dans cette exposition. Dans des vidéos, elle emprunte l’apparence du grand monarque et celle de la reine. L’image de ce roi et de cette reine élevés au rang de stars se trouve multipliée à l’infini, comme autant de facettes de leur personnalité, connues ou inconnues.

On peut visiter l’exposition aux heures d’ouverture de la Bibliothèque.

Exposition Versailles-chantier à la Bibliothèque de l'Université LavalUn aperçu de cette exposition ludique dédiée au Roi-Soleil et à la reine Marie-Antoinette.
Photo : Louise Leblanc

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!