ULaval news logo

17 janvier 2023

Une virée en Gaspésie signée Edwin Bourget

L'artiste-peintre présente un carnet de croquis sur les beautés de cette région où il a commencé sa carrière de biologiste marin

Par : Matthieu Dessureault
Partager : facebook twitter linked in email

Professeur émérite de la Faculté des sciences et de génie, biologiste océanographe et ancien vice-recteur à la recherche et à la création de l'Université, Edwin Bourget a toujours mené en parallèle une prolifique carrière artistique. En 2020, il lançait sa propre maison d'édition pour faire paraître les dessins et les aquarelles issus de ses pérégrinations. Après la ville de Québec et la région de Charlevoix, voilà qu'il s'attaque aux magnifiques décors de la Gaspésie.

Villes et villages côtiers de la Gaspésie réunit une centaine de croquis. On y retrouve des points d'intérêt dispersés ça et là sur la côte gaspésienne, dont les sculptures du Centre d'art Marcel-Gagnon, le parc national de l'Île Bonaventure-et-du-Rocher-Percé, le site patrimonial de Grande-Grave, des églises, des phares, des maison typiques, des rues pittoresques. Sans oublier, évidemment, l'incontournable rocher Percé et plusieurs paysages emblématiques.

Chaque illustration est accompagnée d'une description en français et en anglais. Ces textes apportent un complément d'information sur l'histoire du lieu ou l'architecture d'un bâtiment.

La Gaspésie est une région qui revêt une symbolique toute particulière pour Edwin Bourget. «La fabrication du carnet me fut très agréable, car j'ai fait appel à mes souvenirs d'adolescence, alors que ma famille et moi habitions la Gaspésie, et d'autres souvenirs liés à mes débuts de carrière de biologiste marin», explique celui qui a publié quelque 150 articles scientifiques au cours de sa carrière.

On peut se procurer Villes et villages côtiers de la Gaspésie sur le site Web des Éditions du Fleuve ainsi que dans plusieurs points de vente.