Vie universitaire

Le courrier

La communauté des relations industrielles en deuil

Rodrigue Blouin est décédé subitement le 11 septembre dernier. Sa disparition est une perte incommensurable pour ses collègues, le personnel et ses étudiants du Département des relations industrielles de l’Université Laval et aussi pour la communauté des relations industrielles au Québec et hors Québec.
   
Rodrigue Blouin était professeur titulaire au Département des relations industrielles où il enseignait depuis 1974. Il détenait un doctorat en droit de l’Université d’Ottawa ainsi qu’une maîtrise et une licence en droit de l’Université Laval. Membre du Barreau du Québec et du Barreau canadien depuis 1969, il a, au début de sa carrière professionnelle, exercé le droit du travail en pratique privée de 1967 à 1969. Avant d’entreprendre une carrière universitaire, il a également été agent de recherche et de planification socio-économique à la Direction générale de la recherche du ministère du Travail et de la Main-d’œuvre de 1968 à 1974.
   
Au cours d’une carrière de près de trente-cinq ans au Département des relations industrielles, le professeur Blouin a occupé divers postes administratifs. Il a notamment été directeur du Département de 1979 à 1982 et directeur des études graduées de 1990 à 1995. Il a été membre du comité organisateur d’une douzaine de congrès des relations industrielles. Il était membre du comité de rédaction de la revue Relations Industrielles/Industrial Relations depuis 1991.
   
Le professeur Blouin était un enseignant hors du commun, fort apprécié par les étudiants et très dévoué à leur égard. Au premier cycle, il a principalement donné des cours en droit du travail et sur l’arbitrage de griefs. Il a ainsi contribué à la formation de quelques milliers de professionnels dans le domaine des relations industrielles. Au deuxième cycle, il a enseigné de nombreux séminaires et il s’est particulièrement distingué dans un séminaire traitant des aspects juridiques de la gestion des ressources humaines. C’est un séminaire auquel il était particulièrement attaché et dont le contenu alimentait la production d’un ouvrage, à la rédaction duquel il travaillait intensément ces derniers temps et qui devait paraître dans les prochains mois. 
   
Sur le plan de la recherche et de la diffusion des connaissances, le professeur Blouin était très actif et il laisse derrière lui une production remarquable. Il a écrit, en collaboration avec Fernand Morin, professeur émérite au Département des relations industrielles, le Droit de l’arbitrage de grief, dont la première édition est parue en 1975 et la dernière et cinquième édition en 2000. Cet ouvrage est une référence incontournable dans le monde universitaire et dans le milieu des relations du travail. Il a dirigé en 1990 la publication d’un ouvrage sur les Vingt-cinq ans de pratique en relations industrielles au Québec puis, à l’occasion du 50e anniversaire du Département, il a coédité le volume Les relations industrielles au Québec: 50 ans d’évolution, paru en 1994. En 1996, il a publié La juridiciarisation de l’arbitrage de grief, un ouvrage scientifique résultant de sa thèse de doctorat. Il a signé plus d’une soixantaine d’articles parus dans des revues professionnelles et scientifiques. Il a également publié plusieurs commentaires portant sur la jurisprudence du travail, sans compter les recensions d’ouvrages spécialisés en droit du travail et de l’emploi. Il a enfin prononcé de nombreuses communications tant devant des auditoires du monde du travail que devant des auditoires scientifiques, sur les scènes nationale et internationale. Rodrigue Blouin était un conférencier recherché et grandement apprécié.
   
Son expertise en relations industrielles et sa connaissance profonde du milieu des relations du travail étaient largement reconnues. Cela lui a valu de collaborer aux travaux et à l’administration d’organismes publics d’importance. Il fut notamment membre du Groupe de travail sur la révision du Code canadien du travail (Partie 1 – rapports collectifs) (1995-96), dont le rapport intitulé Vers l’équilibre a été publié en 1996. Notre collègue avait alors rédigé un rapport minoritaire en faveur de l’interdiction légale de l’usage de travailleurs de remplacement dans les conflits de travail. Il a été aussi membre du Conseil d’administration de la Commission des normes du travail du Québec de 1982 à 1985.
   
Rodrigue Blouin était également arbitre de grief depuis 1975. Il était un arbitre éminemment respecté. Nombre de ses décisions ont fait jurisprudence et elles sont fréquemment citées et consultées. Il fut en outre l’arbitre en chef au Greffe des tribunaux d’arbitrage du secteur de l'éducation de 1980 à 1984.
   
Rodrigue Blouin était enfin fortement engagé dans la promotion de la profession des conseillers en relations industrielles. C’est ainsi qu’il fut vice-président de l’Ordre des conseillers en relations industrielles du Québec de 1986 à 1990 et, pour souligner sa contribution au sein de l’Ordre, il a reçu la distinction Gérard-Dion en 1991.

Outre l’ampleur de sa contribution, notre collègue Rodrigue était un homme estimé de tous pour sa générosité, son engagement, ses conseils avisés, sa grande disponibilité et son esprit taquin.
   
Il nous manquera à toutes et à tous.

PAUL-ANDRÉ LAPOINTE
Directeur du Département des relations industrielles

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!