Vie universitaire

Campus express

Enjeux de la citoyenneté des femmes en Amérique latine
Cette conférence de Stéphanie Rousseau, professeure au Département de sociologie de l’Université Laval, aura lieu le 7 novembre à 12 h au local 1475 du pavillon Charles-De Koninck. Depuis leur participation à la lutte contre les régimes militaires qui contrôlaient une grande partie des pays de la région dans les années 1970, les femmes latino-américaines n’ont eu de cesse d’approfondir leurs revendications pour la reconnaissance de leur pleine citoyenneté. Des enjeux tels que la lutte contre la violence conjugale, la participation politique, la santé reproductive, la liberté sexuelle, les droits des travailleuses, sont traités de front par divers courants au sein du mouvement des femmes. Bien que les États latino-américains aient adhérés aux principales déclarations internationales en matière de droits des femmes et qu’ils aient mis sur pied des agences gouvernementales spécialisées sur la question de la condition féminine, les femmes se heurtent aux pouvoirs traditionnels établis et peinent à s’insérer dans les projets de changements plus radicaux qui émergent dans certains pays (Bolivie, Venezuela).

Congrès annuel de l’ACÉS
L’Association canadienne pour les études supérieures tiendra son prochain congrès annuel du 1er au 4 novembre à l’Hôtel Palace Royal de Québec. L’événement, qui est organisé en collaboration avec l’Université Laval et avec l’Université du Québec, devrait attirer entre 150 et 200 participants. Les différentes séances permettront d’aborder divers aspects des études supérieures, comme les pratiques de l’examen de thèse, les études supérieures et les autochtones, et l’éthique de la recherche. Marc Pelchat, doyen de la Faculté des études supérieures et membre du comité exécutif de l’ACÉS, agira comme modérateur lors de la première séance qui débutera à 9 h, le 2 novembre, et dont le thème sera «les bonnes pratiques pour la direction de la recherche». Le lendemain à 9 h, Pierre Lefrançois, de l’Université du Québec, fera un exposé intitulé: «Programmes conjoints, extensions et délocalisations: au-delà de 35 ans de vécu à l’Université du Québec». À 14 h, la communication de Jacques Frémont, de l’Université de Montréal, aura pour titre: «Grandeurs et misères de l’insertion des programmes interdisciplinaires au sein des structures universitaires». Soulignons la présentation, dans le cadre du congrès, de la célèbre conférence annuelle Killam. Cet exposé sera donné, le jeudi 2 novembre à 17 h 15, par la professeure Bartha Maria Knoppers, de l’Université de Montréal, sur le thème: «Biotechnology: The Human as Biological Resource?». Pour plus d’information: www.acpes.ca/indexf.html.

Quel rôle pour le Canada en Afghanistan?
Le Club conservateur de l'Université Laval  invite tous les membres de la communauté universitaire à sa première conférence, portant sur une question qui soulève en ce moment les passions dans le Canada en entier: «Quel rôle le Canada est-il appelé à jouer en Afghanistan en comparaison avec sa tradition d'intervention sur la scène internationale?» Rémi Landry, ex-lieutenant-colonel des Forces arméescanadiennes, chargé de cours en sciences politiques à l'Université de Sherbrooke et commentateur politique prisé par les médias, donnera son opinion sur ce sujet le jeudi 9 novembre, à 11 h 30,  au local 1B du pavillon Charles-De Koninck.

Tout sur les bioaérosols
Les bioaérosols sont partout et nous y sommes exposés quotidiennement. Dans certains contextes, l’exposition aux bioaérosols pose problème et peut induire des problèmes de santé divers. Depuis plusieurs années, Caroline Duchaine, professeure au Département de biochimie et de microbiologie, s’intéresse aux bioaérosols dans un contexte d’exposition domestique (maisons du Saguenay après le déluge), industrielle (tourbières, scieries, bois franc), agricole (porcheries, fermes laitières) et médicale (cabinets dentaires). Elle étudie aussi l’exposition aux bioaérosols dans un contexte de bioterrorisme. Toute la communauté universitaire est conviée à une présentation de Caroline Duchaine le mercredi 8 novembre, à 12 h 30, au local 1112 du pavillon Adrien-Pouliot. Elle sera l’occasion de faire un survol en 50 minutes des différents types de microorganismes présents dans les bioaérosols, de dresser un tableau des risques qui y sont associés et de discuter des technologies d’analyse en développement.

Un site Internet renouvelé pour la FSA
C’est le lundi 30 octobre qu’a eu lieu la mise en ligne du nouveau site Internet de la Faculté des sciences de l’administration (FSA), un site au visuel moderne et dynamique né d’une refonte qui se sera échelonnée sur plusieurs mois. La Faculté mise sur l’exploitation créative des technologies de l’information pour mettre en valeur son internationalisation et son souci de transmettre une éthique des affaires. La refonte visait essentiellement à communiquer les avancées et activités de la FSA, en présentant aux visiteurs une facture renouvelée ainsi qu’une navigation facilitée et prenant en considération l’image de marque de l’Université Laval. La grille graphique et la hiérarchisation de l’information ont notamment été modifiées. On pourra trouver sur le nouveau site toute l’information présente dans sa version originale, à savoir la formation offerte à la FSA, les profils d’études qu’il est possible d’y trouver, les services et bourses aux étudiants, les divers centres et chaires de recherche, le répertoire des experts et toute l’information relative à la vie étudiante et facultaire. Les informations liées aux activités internationales de la Faculté, conformément à son positionnement, ont par ailleurs été regroupées sous un seul et même onglet de façon à les mettre davantage en évidence. Quant à la version anglaise du site, elle adoptera sous peu le nouveau visuel, et on procédera graduellement à la traduction des pages-écrans au gré des besoins. L’adresse du site reste inchangée: www.fsa.ulaval.ca.

Congrès sur les jeunes en difficulté de comportement
Le 1er Congrès biennal du Comité québécois pour les jeunes en difficulté de comportement se tiendra du 2 au 4 novembre au pavillon Alphonse-Desjardins. Le thème de la rencontre sera: «Pratique, formation et recherche. Des pratiques renouvelées… un défi passionnant!». Le Centre de recherche et d’intervention sur la réussite scolaire et le Centre jeunesse de Québec, entre autres, ont contribué à l’organisation de ce congrès qui offrira une programmation diversifiée portant sur des questions d’actualité entourant la prévention, l’évaluation et l’intervention des difficultés comportementales chez les jeunes. De nombreux conférenciers en provenance du Québec, du Canada et de l’étranger livreront le fruit de leur expérience et partageront leurs connaissances et leurs stratégies d’intervention créatives. Ateliers, symposiums et présentations par affiches seront au programme. Il y aura aussi quatre conférences publiques, dont celle du pédiatre social Gilles Julien intitulée «Des jeunes en difficulté dans une communauté soutenante et dans une société responsable». Cette présentation aura lieu le jeudi 2 novembre à 19 h au Théâtre de la cité universitaire. Pour plus d’information sur le congrès: adm@cqjdc.org, ou www.cqjdc.org.

Les jeunes de Montréal au tournant d’un siècle
Danielle Gauvreau, professeure au Département de sociologie et d'anthropologie à l’Université Concordia, viendra donner la conférence «Ambitions et contraintes chez les jeunes à Montréal,1880-1900» le jeudi 9 novembre, à 12 h, au local 3244 du pavillon Charles-De Koninck. Durant les dernières décennies du 19e siècle, la ville de Montréal entre dans une phase d'industrialisation caractérisée par le développement de la grande entreprise et de ses corollaires, par exemple la scolarisation accrue des jeunes pour répondre aux nouveaux besoins du marché du travail. Utilisant les données des recensements de 1881 et 1901, la conférencière présentera d'abord les trajectoires des jeunes hommes et des jeunes femmes de trois grandes communautés culturelles (franco-catholiques, Irlandais catholiques et anglo-protestants) au début et à la fin de cette période de 20 ans. Ces trajectoires seront analysées comme faisant partie d'un faisceau de stratégies familiales déployées pour survivre et réussir socialement. L'impact de facteurs tel la migration sur ces objectifs de réussite sociale y sera aussi mis en évidence. Tous ces résultats seront tirés d'une recherche en cours menée avec Sherry Olson et Patricia Thornton. Bienvenue à toutes et à tous!

L'éthique de la recherche dans les communautés autochtones
L'Institut d'éthique appliquée (IDÉA) et Florence Piron, professeure au Département d'information et de communication, sont les maîtres d’œuvre d’un  séminaire-atelier portant sur l’éthique de la recherche dans les communautés autochtones qui aura lieu le vendredi 24 novembre, de 9 h à 13 h, au pavillon Charles-De Koninck. Comment rééquilibrer le rapport de pouvoir inhérent, pour des raisons historiques, à la production de savoir sur les Autochtones d'Amérique? L’événement sera l’occasion pour des chercheurs, des membres des comités d'éthique de la recherche ainsi que des auteurs du Protocole de recherche des Premières Nations de se pencher sur cette question. En effet, à la fin du siècle dernier, plusieurs ont réalisé à quel point le savoir scientifique sur les peuples autochtones de l'Amérique reposait sur une appropriation du «droit de parole» de ces derniers sur eux-mêmes, reproduisant ainsi le rapport de forces qui les opposaient aux colonisateurs européens. Ce savoir a eu tendance à les transformer en objets exotiques marqués au fer rouge par leur «différence» d'avec les peuples d'origine européenne. Depuis, des chercheurs ont imaginé d'autres façons de faire de la recherche dans les communautés autochtones. Inspirée par les principes de la justice réparatrice, l'éthique institutionnalisée de la recherche au Canada a prévu plusieurs mesures pour aider les communautés autochtones à se réapproprier le savoir produit sur elles. Ces mesures font actuellement l'objet d'une réflexion collective intense qui aboutira bientôt à une consultation publique. Ce séminaire-atelier permettra à différents acteurs d'exprimer leurs positions et leurs préoccupations et d'entrer dans un dialogue constructif sur les conditions de pratique de la recherche dans les communautés autochtones d'Amérique. Renseignements: Johanne Arseneault au 656-2131, poste 11226, ou à IDEA@fp.ulaval.ca.

Colloque sur les transformations du travail

L’équipe de recherche sur les impacts psychologiques, organisationnels et sociaux du travail (RIPOST), un regroupement de chercheurs affilié au Centre de santé et de services sociaux de la Vieille-Capitale et à l’Université Laval, tiendra un colloque, le vendredi 24 novembre à l’Hôtel Holiday Inn Sélect du centre-ville de Québec. Le thème en sera: «Faire face aux transformations du travail: vers de nouvelles pratiques». En une vingtaine d’années, l’augmentation des exigences du travail et de la précarité en emploi ont fait surgir des problématiques comme la hausse vertigineuse des absences en raison d’un problème de santé mentale, la perturbation des relations de travail, les phénomènes de violence et de harcèlement psychologique, la diminution de la productivité ainsi que la difficile conciliation entre le travail, les études et la famille. Plusieurs conférenciers de l’Université Laval prendront part au colloque dont Renée Bourbonnais, professeure titulaire au Département de réadaptation, Michel Vézina, professeur titulaire au Département de médecine sociale et préventive, et Louise St-Arnaud, professeure au Département des fondements et pratiques en éducation. Veuillez noter que l’entrée est payante. Renseignements: Mariève Pelletier, tél.: 681-8787, poste 3809, ripost@ssss.gouv.qc.ca.

Laval en Spectacle 2007: concours et exposition
Vous avez des talents en dessin et vous avez le goût de contribuer à Laval en Spectacle? Participez au concours pour concevoir l'affiche promotionnelle. L'affiche choisie sera reproduite sur le mur d'un couloir souterrain du campus! Date limite pour déposer votre croquis: le 12 janvier 2007. Des prix totalisant une valeur approximative de 200 $ seront remis aux trois meilleurs dessins reçus. Des prix de participation seront également distribués. Communiquez dès maintenant avec le comité organisateur pour obtenir les conditions à respecter à LavalEnSpectacle@ulaval.ca. De plus, il est encore temps de soumettre votre projet pour l'exposition qui aura lieu au mois de mai prochain. Vos œuvres seront bienvenues. Tous les profits de l'édition 2007 seront remis à la Fondation Gilles Kègle qui a pour but d’aider les personnes malades et démunies de la région de Québec.

Une  femme  d’exception
La Chaire d’étude Claire-Bonenfant sur la condition des femmes accueillera Nicole Pageau, une Québécoise qui a décidé d’agir pour aider les femmes et enfants rescapés du génocide rwandais en créant Ubuntu-Edmonton, un organisme à but non lucratif. Cette rencontre aura lieu le mardi 14 novembre, à midi, au local 182 du pavillon des Sciences de l’éducation. Nicole Pageau a fondé, avec quatre autres femmes, un centre d’accueil à Kimironko, en banlieue de Kigali, pour les femmes survivantes qui sont majoritairement veuves depuis le génocide. Une vingtaine d’entre elles, ainsi qu’une dizaine de jeunes filles et d’enfants, sont atteintes du sida. En 2005, Nicole Pageau a quitté le pays pour s’installer dans le centre d’accueil de Kimironko. Son but: aider ses sœurs rwandaises et leurs enfants à retrouver espoir et dignité en leur donnant les outils afin qu’elles puissent se reprendre en main, travailler et briser le cercle vicieux de la pauvreté. À l’occasion de ce midi-causerie, et en collaboration avec la Chaire, le doyen de la Faculté des sciences de l’éducation, Marcel Monette, invite les membres de la communauté universitaire à faire un don, tout comme l’ont fait des membres de la Faculté. Pour donner à Ubuntu-Edmonton, communiquez avec Nicole Daigle (poste 6831) ou Claire Kingston (poste 5161). Pour plus de renseignements sur l’organisme et Nicole Pageau: www.ubuntuedmonton.org.

Les jeunes, le travail et les syndicats
Dans le cadre des conférences «Grand public» de la Faculté des sciences sociales, Jean Bernier, professeur associé au Département des relations industrielles, viendra prononcer, le 7 novembre à 12 h 15 à l’amphithéâtre Hydro-Québec du pavillon Alphonse-Desjardins, une communication intitulée «Les jeunes, le travail et les syndicats». Le conférencier tentera de répondre à des questions essentielles qui se posent dans un contexte où la proportion d’emplois dits atypiques, c’est-à-dire autres que permanents à temps complet, a plus que doublé au cours des 30 dernières années. Cette situation touche particulièrement les jeunes qui n’en entretiennent pas moins une grande méfiance envers la sécurité d’emploi et les syndicats, synonymes pour eux d’incompétence et de protection des privilèges acquis. Cette attitude observée chez certains jeunes repose-t-elle sur une perception purement subjective, s’agit-il d’un préjugé résultant d’un manque d’information ou est-elle supportée par une observation systématique et objective de la réalité? Quelle est la réponse des syndicats à cette attitude? Est-ce à dire pour autant que les jeunes sont condamnés à la précarité d’emploi? Que leur réserve l’avenir? Et à quelles conditions? Les plus récents travaux de recherche de Jean Bernier portent sur le travail atypique et sur la situation des jeunes travailleurs. Il a notamment présidé le Comité d’experts sur les besoins de protection sociale des personnes en situation de travail non traditionnelle (2003). Pour réservation: 656-2131, poste 12397, ou Secretariat@fss.ulaval.ca.

Un site Web pour les étudiants des résidences
Les étudiants des résidences ont désormais accès à un nouveau site Web créé à leur intention par deux étudiants en droit nouvellement installés aux résidences, les Français Guillaume Lecomte et Aurélien Bouchet. Ce forum Internet peut être consulté à l’adresse suivante http://forumdesresidences.alloforum.com/. On y trouve trois grandes sections. L’une d’elles permet des discussions générales, entre autres sur les cours à l’Université, l’actualité et la vie en résidence. Une autre section donne des informations utiles concernant le magasinage, les sorties de fin de semaine, la culture et la cuisine. La dernière section se présente sous la forme d’une brocante où l’on peut acheter, vendre ou échanger divers objets. Le site permet notamment de discuter des matières enseignées, d’échanger sur la musique, d’aborder la politique internationale, de savoir où magasiner pour pas cher et de découvrir la région. Selon Guillaume Lecomte, le site se veut un lien privilégié pour faciliter l’installation des résidents. «J’ai été frappé à mon arrivée, il y a environ un mois, par le fait que nous connaissons tous quelques infos intéressantes, mais que nous n’avons nulle part pour les regrouper, dit-il. Je pense que beaucoup de résidents auraient pu économiser sur leurs frais d’installation s’ils avaient connu l’existence de certains services au bon moment.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!