COVID-19

Le client ancré dans leurs cœurs

Préposés aux équipements et installations sportives, employés aux communications, instructeurs, coordonnateurs et gestionnaires du SAS travaillent depuis des semaines à remettre en place et de façon sécuritaire les installations advenant une relance entière des activités

Francis Mercier est préposé aux installations et équipements sportifs du SAS depuis 11 ans.
Francis Mercier est préposé aux installations et équipements sportifs du SAS depuis 11 ans.

L’été se pointe le bout du nez sur le campus. Mais les terrains extérieurs de football, de soccer, de baseball et de volleyball de plage sont plutôt déserts.

Et pourtant. Des équipes du Service des activités sportives (SAS) s’affairent comme des abeilles à l’extérieur pour réaménager et entretenir les terrains depuis plusieurs jours. Sans compter leurs nombreux collègues qui travaillent habituellement à l’intérieur, mais en télétravail, depuis la mi-mars.

Tous travaillent en fait très fort et ensemble pour la même chose: se préparer en vue d’une possible réouverture complète du PEPS et de ses installations.

«Vraiment, on est tous très contents d’être de retour pour travailler sur le terrain. Chaque matin, on a un briefing avec notre supérieur immédiat sur la journée à venir et un rappel des consignes sanitaires de la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST). C’est sûr que c’est particulier, il n’y a pas grand-monde sur le campus, mais on est heureux de se retrouver ensemble et de se donner des nouvelles.»

Francis a toujours été un homme d’équipe qui adore travailler à l’extérieur. Il est préposé aux installations et équipements sportifs du SAS depuis 11 ans. Terrains de football du Rouge et Or, de soccer, de tennis, de baseball et champs de pratique de golf: il les connaît tous de fond en comble.

Le 13 mai dernier était une très belle journée pour lui et ses collègues. La ministre déléguée à l’Éducation, Isabelle Charest, annonçait la reprise graduelle des activités sportives, de loisir et de plein air pour le 20 mai. Ce qui incluait notamment la pratique du golf et du tennis. Dire à quel point l’équipe du SAS est toujours à l’affût de ce type d’annonce: le 20 mai au matin, les champs de pratique de golf et les six terrains de tennis étaient rouverts à la clientèle.

«Ça faisait déjà 3 semaines qu’on travaillait à préparer ces terrains au cas où une annonce du genre surviendrait, affirme Francis Mercier. Pour les champs de pratique de golf, il faut soulever les immenses filets restés au sol pendant l'hiver et qui ont 45 pieds de haut, puis vérifier s’il y a des poulies, des câbles d’acier ou des filets endommagés. Du côté des six terrains de tennis, il faut installer des filets pare-vent, qui ont 8 à 10 pieds de haut, tout autour du grillage. Sans oublier toutes les surfaces de jeu qui sont évidemment à nettoyer.»

À cela s’ajoutait bien sûr, cette année, l’installation d’affiches de consignes sanitaires et de pancartes de signalisation pour des déplacements sécuritaires.

Le 20 mai au matin, et au grand plaisir de l’équipe de Francis, les fanas de golf étaient bien nombreux à se ruer au Golf du PEPS. Steven Asselin, étudiant à l’Université Laval, n’allait pas manquer cette ouverture pour tout l’or du monde. «J’ai l’habitude de venir frapper des balles ici 2 ou 3 fois par semaine. C’est vraiment une bonne nouvelle de pouvoir pratiquer notre sport à nouveau!»

Sébastien Bélanger est le patron immédiat de Francis. Il est coordonnateur aux infrastructures au SAS, c’est-à-dire qu’il gère tous les terrains sportifs extérieurs, l’aréna et l’ensemble du stade TELUS-Université Laval. C’est aussi lui qui coordonne toutes les parties de football du Rouge et Or. Pour lui, il n’y a pas de doute: le confinement a révélé à quel point le client est au centre de tout, et pour toute son équipe.

«Là, on travaille sur plein de scénarios, à savoir ce qui pourrait rouvrir possiblement, mais on a dû aussi, dès les premières semaines du confinement, procéder à des fermetures d’installation, telles les patinoires, pour pouvoir économiser de l’énergie, réduire des coûts, indique-t-il. Autant les coordonnateurs que les employés de métier, on a tous un très gros sentiment d’appartenance à notre équipe, mais aussi une certaine fierté pour la qualité des services offerts à nos clients. Oui, nous sommes dans un contexte particulier, mais chaque fois que j’appelle un employé, il me répond “Oui, go, je suis présent!”»

La grande patronne du SAS, Julie Dionne, abonde dans le même sens. «C’est cocasse, parce que plusieurs personnes pensent que le PEPS est fermé et qu’il ne se passe rien. Or, les employés travaillent vraiment très fort, ils ont tellement à cœur la satisfaction du client – qui est autant la population générale que les étudiants – et la réussite de l’organisation, souligne-t-elle. N’oublions pas que nous sommes en situation d’autofinancement. Malgré tout, les employés sont mobilisés et motivés comme jamais et ils cherchent constamment à trouver des solutions créatives en vue d’une reprise éventuelle des autres activités. Je suis vraiment fière d’eux!»

Les employés du Service des activités sportives n’ont effectivement pas manqué d’audace ni de créativité au cours des dernières semaines. Lire à ce sujet l'article Des trainings qui font boule de neige.

Plus d'information sur:

  • Golf du PEPS: inscriptions sur place. Il est conseillé d'appeler avant de vous déplacer si la température est incertaine: 418 656-5000.
  • Tennis: aucune réservation (premier arrivé, premier servi).
  • Notez que la Clinique du PEPS a également rouvert ses portes le 1er juin. Il est fortement conseillé d'appeler au 418 656-5501 avant de vous présenter sur place.

* Merci à Carl Bélanger pour sa précieuse collaboration pour les photographies.

Réputé pour être le plus grand complexe sportif universitaire de l'est du Canada, le Pavillon de l’éducation physique et des sports (PEPS) – qui regroupe aussi le stade TELUS-Université Laval et tous les terrains sportifs extérieurs – accueille, bon an mal an, des milliers de personnes membres inscrites à des cours, des ligues, des événements spéciaux, des camps, etc.
Terrains de football du Rouge et Or, de soccer, de tennis, de baseball et champs de pratique de golf: Francis Mercier, employé depuis 11 ans au SAS, les connaît tous de fond en comble.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!