ULaval Nouvelles
Vie universitaire

Campagne Centraide: donner du temps et du cœur 

Près d'une trentaine d'employés de l'Université mettent la main à la pâte pour l'organisme d'aide alimentaire La Baratte 

Par : Alexandra Perron
Priscilla Tremblay (au fond) et Rose Audet, des Services Web et recrutement étudiant de l'Université, ont préparé galettes de courgettes, tofu teriyaki, muffins et pain de viande à La Baratte, le 12 octobre.
Priscilla Tremblay (au fond) et Rose Audet, des Services Web et recrutement étudiant de l'Université, ont préparé galettes de courgettes, tofu teriyaki, muffins et pain de viande à La Baratte, le 12 octobre.

Jusqu'au 11 novembre, la campagne de financement Centraide bat son plein sur le campus. Certes, un don de 5$ par semaine permet au bout de l'année de distribuer 700 repas à des personnes vivant en situation précaire et un don de 10$ par semaine, d'offrir 20 heures d'écoute à des adolescents qui vivent avec de l'anxiété. Toutefois, certains membres du personnel de l'Université Laval encouragent la cause différemment.

Le mercredi 12 octobre, à 8h, Myriam De la Sablonnière arrivait à La Baratte, rue Boivin, à Québec. Conseillère en communication, elle a passé la matinée à donner du temps et un coup de main à l'organisme à but non lucratif en compagnie de Michel, 83 ans, conducteur bénévole. Ensemble, ils ont livré 54 repas dans le secteur de Sainte-Foy.

«Je ne connaissais pas La Baratte. Je trouve ça cool que Centraide nous fasse découvrir des organismes. Leur popote roulante s'appelle la Belle Visite. On pense que ce sont des gens en situation de pauvreté qui font appel à ces services, mais la détresse alimentaire peut aussi toucher un monsieur en bonne santé qui a perdu sa femme. Pour lui, se faire livrer son repas lui fait du bien. Parfois, c'est la seule personne qui passe dans la semaine. D'autres peuvent avoir un bras cassé et du mal à cuisiner. J'ai été impressionnée par les notes détaillées pour chaque adresse: cette personne aime jaser, celle-là, au contraire, veut qu'on sonne et qu'on dépose à la porte, ou se déplace très, très lentement», raconte l'employée à la Direction des communications de l'Université.

Myriam a ensuite rejoint ses collègues restées en cuisine pour préparer galettes de courgettes, tofu teriyaki, muffins, pain de viande et mettre, elle aussi, la main à la pâte. L'équipe permanente compte des cuisiniers et des employés qui expliquent, éduquent et accompagnent les bénévoles. La Baratte accueille aussi dans ses rangs des gens inscrits à un programme d'insertion socioprofessionnelle.

Priscilla Tremblay et sa collègue Rose Audet ont constaté que l'équipe en cuisine travaille dans le plaisir et la bienveillance.
De gauche à droite: Rose Audet, Priscilla Tremblay, Philippe Hamel, chef cuisinier à La Baratte, Catherine Poirier, cheffe cuisinière pour les repas livrés de La Belle Visite, Hanan Taha Bok, cuisinière, et Myriam De la Sablonnière.

«Tout est préparé sur place par des gens de cœur dans le plaisir et surtout dans la bienveillance», a constaté Rose Audet, coordonnatrice d'activités aux Services Web et recrutement étudiant de l'Université. Bénévole cette même matinée, elle a aimé l'accueil et la générosité des membres de l'organisme.

«Ça nous sort vraiment de nos tâches cérébrales de tous les jours. Je sais que j'ai aidé 54 personnes concrètement. Je me trouve chanceuse d'avoir un employeur qui me donne la possibilité de faire du bénévolat. Et pour la consolidation d'équipe, c'est une belle façon de vivre une expérience entre employés», renchérit Myriam qui se promet d'y retourner et de s'impliquer.

La campagne Centraide se poursuit et vise à appuyer près de 215 organismes de la région, comme La Baratte. Il est possible d'effectuer un don en ligne en suivant ces liens:

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!