ULaval Nouvelles
Société

Profil numérique des différentes générations d’internautes québécois

L'enquête NETendances brosse un portrait distinct de cinq générations d’internautes québécois

L'Académie de la transformation numérique a rendu publics les résultats de l'enquête NETendances intitulée Portrait numérique des générations. Cette enquête brosse un portrait distinct de cinq générations d'internautes québécois, soit les générations Z (18-24 ans), Y (25-34 ans), X (35-54 ans), les plus jeunes baby-boomers (55-64 ans) et, enfin, les plus vieux baby-boomers (65 ans et plus). Ces fiches comportent plusieurs données sur différents sujets, dont le taux de branchement et l'utilisation d'Internet, les appareils électroniques, les objets connectés pour la maison, les services de télévision et d'abonnement payant, le commerce électronique, les services bancaires et gouvernementaux en ligne ainsi que les réseaux sociaux et les balados. Les données proviennent de la combinaison d'une collecte téléphonique réalisée au mois de février 2021 et de onze collectes Web menées de mars 2021 à janvier 2022. Il s'agit de l'avant-dernière édition des enquêtes NETendances 2021.

Services de télévision par câble ou par fibre optique: recul chez les 55 ans et plus

Bien que toutes les générations aient connu un recul dans l'abonnement à un service de télévision par câblodistribution ou par fibre optique, il s'agit des jeunes baby-boomers, âgés de 55 à 64 ans (74%), de même que les plus vieux âgés de 65 ans et plus (77%) qui sont les plus nombreux à s'être désabonnés à ce service avec des baisses respectives de 10 et de 9 points de pourcentage en un an. «Malgré la baisse de leur taux d'abonnement, les services de télévision par câble ou fibre optique demeurent plus populaires chez les adultes âgés de 55 ans et plus alors que la moyenne de l'ensemble de la population s'établit à 66%», mentionne le porte-parole des enquêtes NETendances à l'ATN, Bruno Guglielminetti.

Netflix, l'abonnement est divisé 

L'enquête indique aussi que les plus jeunes internautes québécois sont les plus nombreux à s'être désabonnés à la plateforme Netflix, passant de 85% à 81% chez les 18 à 24 ans et de 79% à 74% chez les 25 à 34 ans.

À l'opposé, les autres générations âgées de 35 ans et plus ont connu une hausse du nombre d'abonnements à la plateforme Netflix, passant de 55% à 64% chez les 35-54 ans, de 37% à 43% chez les 55-64 ans et de 19% à 29% chez les 65 ans et plus. 

Achats en ligne sur Amazon: hausse marquante chez les baby-boomers âgés de 55 ans et plus 

La valeur des achats en dollars réalisés en ligne par les cyberacheteurs âgés de 55 ans et plus sur le site Web ou l'application mobile d'Amazon a connu une hausse marquée au cours de la dernière année. En effet, alors que ces achats représentaient 33% du montant total dépensé en ligne en 2020, cette proportion s'établit à 51% en 2021 chez les 55 à 64 ans. Du côté des 65 ans et plus, cette proportion est passée de 32% en 2020 à 47% en 2021. Il s'agit de hausses respectives de 18 et de 15 points de pourcentage.  

Quant à la valeur des achats réalisés sur les sites Web ou applications des marchands québécois, un recul a été observé chez ces mêmes consommateurs. La proportion est passée de 34% en 2020 à 20% en 2021 chez les 55 à 64 ans et de 37% en 2020 à 25% en 2021 chez les 65 ans et plus. «Ces données démontrent que les achats réalisés sur le site Web ou l'application mobile d'Amazon par les baby-boomers âgés de 55 ans et plus ont été effectués au détriment des marchands québécois», affirme la directrice intelligence d'affaires et recherche marketing à l'ATN, Claire Bourget. 

Une progression des objets connectés pour la maison 

En matière d'objets connectés à la maison, les adultes québécois âgés de 18 à 34 ans sont plus nombreux à en posséder au moins un, il s'agit de 70% des 18 à 24 ans et de 53% des 25 à 34 ans. Parmi les appareils connectés les plus populaires, les électroménagers connectés sont détenus par 44% des 18 à 24 ans et 29% des 25 à 34 ans, suivis des enceintes intelligentes qui sont possédées par 35% des 18 à 24 ans et 34% des 25 à 34 ans. Les autres générations sont moins nombreuses à posséder un objet connecté à la maison, mais leur pourcentage de détention a aussi connu une croissance par rapport à l'année précédente. 

La langue anglaise de plus en plus utilisée pour naviguer sur Internet

En 2021, un peu plus d'un internaute québécois sur quatre (27%) ont utilisé la langue anglaise pour naviguer sur Internet. Il s'agit d'une augmentation de 6 points de pourcentage en un an. L'enquête indique aussi que toutes les générations ont connu une augmentation dans l'utilisation de la langue anglaise pour naviguer sur Internet. L'augmentation a été plus prononcée chez les plus jeunes adultes québécois, passant de 31% à 38% chez les 18 à 24 ans et de 27% à 40% chez les 25 à 34 ans. Il s'agit de hausses respectives de 7 et de 13 points de pourcentage.

Consultez les résultats détaillés pour toutes les générations.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!