ULaval Nouvelles
Vie universitaire

La Forêt Montmorency offre un beau cadeau aux élèves de l’École oraliste de Québec

Les enfants de l’école peuvent jouir d’une belle ambiance des Fêtes grâce à un don de 50 sapins et à l’organisation d’une activité éducative

Alexandre Morin-Bernard, doctorant en sciences forestières; Nancy Gélinas, doyenne de la FFGG; Gabriel Tremblay, étudiant au baccalauréat en aménagement et environnement forestiers; Frédéric Brunet, étudiant au baccalauréat en aménagement et environnement forestiers; un élève de l'École oraliste; Sandra Ferguson, directrice générale de la Fondation Sourdine; Saule-Anne Lacourse, étudiante au baccalauréat en aménagement et environnement forestiers; Isabelle Savage, directrice de l’École oraliste; Carole Girard, directrice du développement philanthropique de la FFGG.
Alexandre Morin-Bernard, doctorant en sciences forestières; Nancy Gélinas, doyenne de la FFGG; Gabriel Tremblay, étudiant au baccalauréat en aménagement et environnement forestiers; Frédéric Brunet, étudiant au baccalauréat en aménagement et environnement forestiers; un élève de l'École oraliste; Sandra Ferguson, directrice générale de la Fondation Sourdine; Saule-Anne Lacourse, étudiante au baccalauréat en aménagement et environnement forestiers; Isabelle Savage, directrice de l’École oraliste; Carole Girard, directrice du développement philanthropique de la FFGG.

Dans un geste de générosité, à l’approche des Fêtes, la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique (FFGG) s’est associée à l’École oraliste de Québec pour enfants malentendants ou sourds en lui offrant gratuitement 50 sapins provenant de la Forêt Montmorency. Ces sapins ont été distribués aux élèves de l’École oraliste et à leur famille.

À l’initiative d’Alexis Achim, ingénieur forestier et professeur au Département des sciences du bois et de la forêt, ce projet a réuni un groupe d’étudiantes et étudiants en foresterie. Excité à l’idée de donner au suivant, ce groupe, en collaboration avec l’équipe de la FFGG, a récolté les sapins et les a livrés aux élèves à l’École oraliste le mardi 7 décembre.

Les sapins restants ont été remis à la Fondation Sourdine et vendus au profit de la Brigade de Noël, qui offre aux familles dans le besoin des paniers bien garnis pour le temps des Fêtes.

Saule-Anne Lacourse, étudiante au baccalauréat en aménagement et environnement forestiers; Frédéric Brunet, étudiant au baccalauréat en aménagement et environnement forestiers; Gabriel Tremblay, étudiant au baccalauréat en aménagement et environnement forestiers.

Une activité éducative auprès des élèves s’est tenue lors de la livraison. L’ingénieur forestier et étudiant au doctorat en sciences forestières Alexandre Morin-Bernard y a expliqué le contexte de la récolte, le rôle de la FFGG et celui de la Forêt Montmorency, qui est la plus grande forêt d’enseignement et de recherche universitaire au monde. Il a mentionné que «privilégier un sapin naturel pour le temps des Fêtes est un choix écologique et ceux de la Forêt Montmorency le sont d’autant plus qu’aucun engrais ou pesticide n’est utilisé pour leur culture. De plus, les arbres sont une ressource renouvelable dans un contexte d’aménagement forestier durable.»

La directrice de l’École oraliste de Québec pour enfants malentendants ou sourds, Isabelle Savage, a témoigné sa reconnaissance envers les membres de la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique. «Quel bonheur cela a été de vous recevoir chez nous, aujourd’hui! Cet échange riche a assurément été apprécié par nos élèves, c’est une expérience unique qu’ils ont pu vivre, en plus de repartir avec un sapin qui fera la fierté de leur famille», a-t-elle déclaré.  En guise de remerciements, les élèves de l’École oraliste de Québec ont remis, aux représentantes et représentants de la FFGG, un pot de miel qu’ils ont eux-mêmes produit l’été dernier dans le cadre d’un projet entrepreneurial.

«Pour la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique de l’Université Laval, c’est plus qu’un geste de générosité. C’est une expérience concrète pour nos étudiantes et étudiants qui ont répondu volontairement à l’appel. C’est aussi une occasion unique de vulgariser les sciences forestières. Je crois que toutes les personnes qui ont participé à cette activité en ressortent grandies, moi la première», a souligné la doyenne de la FFGG, Nancy Gélinas.

De gauche à droite: Isabelle Savage, directrice de l’École oraliste; Carole Girard, directrice du développement philanthropique de la FFGG; Nancy Gélinas, doyenne de la FFGG; Alexandre Morin-Bernard, doctorant en sciences forestières; Frédéric Brunet, étudiant au baccalauréat en aménagement et environnement forestiers; Saule-Anne Lacourse, étudiante au baccalauréat en aménagement et environnement forestiers; Gabriel Tremblay, étudiant au baccalauréat en aménagement et environnement forestiers; Sandra Ferguson, directrice générale de la Fondation Sourdine.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!