Vie universitaire

Un homme et sa vision

L'Université décernera un doctorat honoris causa à Guy Laliberté le 19 octobre

L'Université Laval est fière d'honorer Guy Laliberté pour son parcours professionnel plus que méritoire de même que pour son grand engagement social.
L'Université Laval est fière d'honorer Guy Laliberté pour son parcours professionnel plus que méritoire de même que pour son grand engagement social.
Le dimanche 19 octobre, l’Université Laval remettra un doctorat honoris causa à Guy Laliberté, créateur du Cirque du Soleil et de la Fondation One Drop. L’événement, qui s’inscrit dans le contexte du 400e anniversaire de Québec, se déroulera au Théâtre de la cité universitaire en présence du recteur de l’Université Laval, Denis Brière, de dignitaires, de la famille de Guy Laliberté et de plusieurs invités.
   
«L’Université Laval est très fière d’accueillir Guy Laliberté au sein de la grande famille des diplômés. C’est un visionnaire audacieux et un modèle d’engagement social, de créativité, de détermination et d’humanité, bref une source d’inspiration pour nous et pour nos étudiants», souligne le recteur Denis Brière. Pour l’Université Laval, le doctorat d’honneur remis à Guy Laliberté est une façon de souligner le savoir-faire et le savoir-être de cet homme de tête et d’idées. De l’initiative et de la création dont il a fait preuve avec le Cirque du Soleil, qui a permis au Québec de rayonner à l’échelle de la planète, en passant par son engagement dans des causes humanitaires comme sa Fondation One Drop, Guy Laliberté promeut des valeurs essentielles auxquelles l’Université Laval adhère, soit la conviction que ce que l’on donne à la vie nous revient et que chaque geste individuel peut faire la différence. Ainsi, la Fondation One Drop, qui vise à lutter contre la pauvreté en favorisant l’accès durable à l’eau potable, rejoint les préoccupations d’un grand nombre de citoyens et celles de l’Université Laval qui compte plusieurs projets de recherche sur cette question et qui fait du développement durable une de ses priorités.
   
Guy Laliberté a reçu de nombreuses distinctions au cours de son cheminement professionnel. Officier de l’Ordre national du Québec, officier de l’Ordre du Canada, personnalité de l’année du journal La Presse, il a été honoré par le groupe Condé Nast dans le cadre du Never Follow Program, qui reconnaît les créateurs et innovateurs exceptionnels. Il figure au palmarès des 100 personnes les plus influentes de Time Magazine, et a reçu le Prix d'action humanitaire de l’Association des Nations unies de New York. Il est aussi le premier Canadien à avoir reçu le Prix de l'entrepreneur mondial de l’année décerné par la firme Ernst & Young.

Une trajectoire remarquable
Né à Québec, accordéoniste, échassier et cracheur de feu, Guy Laliberté sait, très tôt, reconnaître et cultiver le talent des amuseurs publics de la Fête foraine de Baie-Saint-Paul. En 1984, pour le 450e anniversaire de la découverte du Canada par Jacques Cartier, il pousse la troupe un peu plus loin et propose le concept du Cirque du Soleil aux organisateurs de cet événement. L’idée fait fureur. Depuis, le Cirque n'a jamais cessé de grandir et est devenu le premier cirque québécois de réputation internationale. Artisan du métissage des cultures et des disciplines artistiques et acrobatiques, Guy Laliberté a toujours guidé les concepteurs de spectacles.
   
En 1985, le Cirque du Soleil part à la conquête du monde: il s'impose d'abord au pays et gagne plusieurs prix. En 1987, il entre aux États-Unis avec le spectacle Cirque réinventé. En 1990, c'est la première mondiale de Nouvelle Expérience à Montréal et la conquête de l'Europe. En 1992, le Japon succombe avec Fascination et le Cirque fait son entrée à Las Vegas. C'est également à ce moment qu'est créé Saltimbanco. En 1993, le Cirque signe un contrat de dix ans au nouvel hôtel Treasure Island de Las Vegas pour y présenter Mystère. En 1994, coïncidant avec le 10e anniversaire du Cirque, Alegría voit le jour. Puis, le Cirque part en tournée mondiale avec Quidam. En 1998, O prend l'affiche à Las Vegas. Aujourd'hui, l'entreprise emploie plus de 4 000 personnes et présente des spectacles sur les cinq continents. Son équipe d'artistes a ébloui à ce jour plus de 80 millions de spectateurs dans plus de 200 villes.
   
Depuis toujours, l'action sociale est au cœur des préoccupations de Guy Laliberté.  Cette action sociale fait partie intégrante du code génétique de l'entreprise qu'il a fondée et qui a mis de nombreux programmes sur pied visant à aider les jeunes défavorisés, dont le Cirque du Monde qui existe depuis bientôt 15 ans.


Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!