Vie universitaire

Huit chercheurs influents

Ces professeurs figurent sur la liste des World's Most Influential Scientific Minds

Huit professeurs de l'Université Laval qui figurent sur la liste des World's Most Influential Scientific Minds ont été honorés aujourd'hui par la firme Clarivate Analytics lors d'une activité présentée à l'occasion du forum InCites, en marge de la 3e Conférence sur la bibliométrie et l'impact de la recherche. Cette rencontre réunit une centaine de participants sur le campus les 15 et 16 mai.

Le nom de ces chercheurs se retrouve sur cette liste parce que les articles scientifiques qu'ils ont signés ou cosignés ont été abondamment cités dans les publications d'autres chercheurs pendant la décennie 2006-2016. Clarivate Analytics compile les citations contenues dans les articles scientifiques répertoriés dans sa base de données, le Web of Science, et, à l'aide d'un algorithme, elle estime l'influence de chaque chercheur dans sa discipline.

Environ 6 000 chercheurs de plus de 60 pays figurent sur la plus récente liste. Voici une brève description des intérêts de recherche des huit chercheurs de l'Université Laval qui se sont démarqués dans ce classement.

Gilles Dagenais


Gilles-R-Dagenais-credit-IUCPQ-UL

Gilles Dagenais, de la Faculté de médecine, mène des travaux dans le domaine de l'hémodynamie et de la recherche clinique et fondamentale en cardiologie. Ses recherches portent sur l'épidémiologie et les facteurs de risque des maladies coronariennes et cardiovasculaires ainsi que des accidents vasculaires cérébraux.

Photo: IUCPQ-UL

Jean-Pierre Després


Jean-Pierre-Despres-credit-Marc-Robitaille

Jean-Pierre Després, de la Faculté de médecine, mène des travaux dans les domaines de l'obésité, de l'obésité abdominale, du diabète de type 2 et des facteurs de risque des maladies cardiovasculaires. Il s'intéresse également aux effets de l'activité physique, de l'entraînement et de la qualité de l'alimentation sur la santé.

Photo: Marc Robitaille

Vincenzo Di Marzo


di-marzo-vincenzo-umi-micromenu

Vincenzo Di Marzo, de la Faculté de médecine et de la Faculté des sciences de l'agriculture et de l'alimentation, s'intéresse au système endocannabinoïde. Ses travaux portent sur les interactions microbiome-endocannabinoïdes et leurs effets sur la régulation du métabolisme et du poids, la défense immunitaire, les maladies métaboliques et la modulation de certaines fonctions régies par le cerveau.

Mario Leclerc


Mario-Leclerc-credit-Marc-Robitaille

Mario Leclerc, du Département de chimie, s'intéresse aux polymères photoactifs et électroactifs. Il a développé de nouveaux types de piles solaires plastiques à base de polymères. Il a aussi participé à la mise au point d'une méthode de diagnostic médical rapide d'agents infectieux qui repose sur la détection d'ADN grâce à certains polymères.

Photo: Marc Robitaille

France Légaré


France-Legare-credit-Marc-Robitaille

France Légaré, de la Faculté de médecine, mène des travaux sur la prise de décision partagée entre patient et médecin et sur les facteurs qui favorisent ou qui nuisent à l'adoption de cette approche de soins en pratique clinique. Elle s'intéresse aussi aux données probantes dans la pratique médicale.

Photo: Marc Robitaille

Sylvain Moineau


Sylvain-moineau-0240-credit-marc-robitaille

Sylvain Moineau, du Département de biochimie, microbiologie et bio-informatique, mène des recherches sur les bactériophages – des virus qui attaquent les bactéries – et sur leur utilisation comme agents de contrôle dans le domaine agroalimentaire. Il a joué un rôle fondamental dans la découverte et la compréhension de CRISPR-Cas, un mécanisme de défense immunitaire bactérien maintenant utilisé comme outil d'édition des génomes.

Photo: Marc Robitaille

Philippe Pibarot


Philippe-Pibarot-credit-aucun

Philippe Pibarot, de la Faculté de médecine, s'intéresse aux maladies des valvules cardiaques. Ses travaux portent notamment sur l'utilisation de l'imagerie médicale pour améliorer les diagnostics et les traitements des maladies valvulaires cardiaques et sur le développement de prothèses performantes et durables pour le remplacement valvulaire.

Josep Rodés-Cabau


Josep-Rodés-Cabau-credit-inconnu

Josep Rodés-Cabau, de la Faculté de médecine, travaille lui aussi dans le domaine de l'hémodynamie cardiaque. Il s'intéresse aux nouvelles technologies pour traiter les maladies valvulaires, en particulier aux traitements par cathéter des cardiopathies structurelles. De plus, il contribue au transfert d'information visant à assurer l'application des nouvelles connaissances en milieu clinique.




Diner-CHC-v2-credit-aucun

De gauche à droite: Ève Richard, bibliothécaire spécialisée en impact de la recherche, Michel J. Tremblay, vice-recteur adjoint à la recherche, à la création et à l'innovation, Ann Beynon, spécialiste de solution à Clarivate Analytics, France Légaré, professeure à la Faculté de médecine, Sylvain Moineau, professeur au Département de biochimie, de microbiologie et de bio-informatique, Mario Leclerc, professeur au Département de chimie, Josep Rodès-Cabau, professeur à la Faculté de médecine, Eugénie Brouillet, vice-rectrice à la recherche, à la création et à l'innovation, et Marisa Ruccolo, spécialiste de solution à Clarivate Analytics.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!