Vie universitaire

Campus express

Repousser les frontières de la science laitière
Le Centre de recherche en sciences et technologies du lait (STELA) présentera son colloque 2009 à l’hôtel Pur de Québec les 11 et 12 mai. La rencontre est placée sous le thème «Repousser les frontières de la science laitière». Il y sera question de technologies laitière et fromagère, de microbiologie du lait et de nutrition-santé. Des conférenciers de prestige figurent au programme, notamment le spécialiste français du fromage Bernard Mietton, l’expert en technologie laitière et ultrafiltration David Barbano, de l’Université Cornell, et Stuart Phillips de l’Université McMaster en Ontario, spécialiste des protéines laitières et de l’anabolisme du muscle chez les sportifs. La rencontre fait également une large place aux étudiants-chercheurs des différentes universités canadiennes qui viennent présenter oralement ou par affiche les résultats de projets de recherche d’intérêt pour les partenaires industriels et universitaires. Pour plus de détails et pour consulter le programme: www.inaf.ulaval.ca/8609.html.

«Beautiful, Fashionable & Bilingual»
Les étudiants du baccalauréat en enseignement de l'anglais, langue seconde, organisent le plus grand défilé de mode de l'année sur le campus. «Beautiful, Fashionable & Bilingual» est le nom de ce défilé regroupant une foule de boutiques populaires. Cette première édition présente les collections printemps-été de plusieurs boutiques, dont Le Château, O’Neil, Ecko, Sunglass Hut et Access. Les mannequins porteront également certaines pièces de la collection Muse de Christian Chenail et de la boutique Myco Anna. Des prix seront remis aux spectateurs. Les gérants des boutiques participantes ainsi que le comité organisateur de l'événement seront présents. C'est un rendez-vous le vendredi 1er mai prochain, à compter de 19 h, au Grand Salon du pavillon Maurice-Pollack. Les billets, au coût de 10 $, seront en vente à la porte le soir de l'événement.

Vieillissement et cancer: des mécanismes communs?
Le 13e Congrès de l’International Association of Biomedical Gerontology se déroulera au Loews Le Concorde du 18 au 20 mai. Les présentations ont été regroupées sous le thème «Vieillissement, cancer et maladies en lien avec l’âge: des mécanismes communs?». Les participants pourront prendre connaissance des plus récents résultats de recherche portant sur les mécanismes cellulaires et moléculaires du vieillissement, la résistance aux stress oxydatifs, le pliage des protéines, les protéines chaperons et les risques de cancer. Il sera aussi question de la nécessité d’intensifier la recherche sur le vieillissement et de la possibilité de vieillir en santé dans nos sociétés. Le comité organisateur de cette rencontre scientifique est dirigé par le professeur Robert Tanguay de la Faculté de médecine. Pour de plus amples renseignements, consultez le www.iabg2009.com.

Événement astronomique le 2 mai
À l’occasion de l’Année mondiale de l’astronomie et de la Journée internationale de l’astronomie, les clubs d’astronomie de la région de Québec préparent un événement exceptionnel, le 2 mai prochain dès 11 h, sur les plaines d’Abraham. Le premier observatoire astronomique du Québec a été érigé en 1850 au bastion Mann de la citadelle de Québec, sur les Plaines. Maintenant propriété des collections de l’Université Laval, la lunette originale qui se trouvait dans cet observatoire en 1864 sera mise à la disposition du public pour qu’il observe le paysage et le ciel. Une reconstitution historique aura lieu au kiosque Edwin-Bélanger à 12 h. Des télescopes solaires seront installés et les clubs d’astronomie seront sur place. Une conférence d’Yvan Dutil, astrophysicien à l’Université Laval, intitulée «L’histoire de l’astronomie à Québec», aura lieu à 19 h 30 à la salle polyvalente de la Maison de la découverte des plaines d’Abraham (835, rue Wilfrid-Laurier). Le public sera par la suite convié à observer le ciel si les conditions météorologiques le permettent.

La sécurité internationale: une affaire de femmes
Le Programme Paix et sécurité internationales de l’Université Laval organise le 2e Atelier annuel sur les femmes en sécurité internationale du 8 au 10 mai prochain, en collaboration avec le Groupe d’étude et de recherche sur la sécurité internationale (GERSI) de l’Université de Montréal. Cet atelier souligne la présence et la contribution des femmes en sécurité internationale. Diverses activités sont prévues, dont des présentations scientifiques, des séminaires et une simulation de résolution de conflit. Les principaux thèmes abordés seront: les femmes et la violence, les femmes sur le terrain, les géopolitiques, les approches critiques des relations internationales, le milieu universitaire féminin, l’ONU, les opérations de paix et la gestion de la défense. La conférencière d'honneur sera Janine Krieber, professeure au Collège militaire royal, Campus Fort St-Jean. L’Atelier aura lieu au local 3A du pavillon Charles-De Koninck. Pour information et inscription: Anessa Kimball, 418 656-2131, poste 5872 ou anessa.kimball@pol.ulaval.ca.

Patch Adams sur le campus en septembre
Patch Adams, le célébrissime médecin et clown, viendra faire son tour à l'Université pour donner deux conférences. La première, intitulée «Living in the community», aura lieu le samedi 19 septembre, à 10 h 30, au Théâtre de la cité universitaire. Tous les membres de la communauté universitaire sont invités à y assister au coût de 25 $ (billets disponibles à l'adresse http://w3.fmed.ulaval.ca/gimf/patchadams/
Quant à la deuxième conférence, qui porte le titre «La joie de venir en aide» (donnée elle aussi en anglais) et qui se tiendra le même jour au même endroit à 13 h 30, elle se tient à l'occasion du premier Symposium étudiant sur la médecine familiale et s'adresse exclusivement aux étudiants en médecine du Québec. Pour s'y inscrire, rendez-vous sur le site www.symposium2009medfam.ca. Ces conférences sont l'initiative du Groupe d'intérêt en médecine familiale (GIMF).

Le commerce agricole dans les Amériques
Quelles sont les répercussions des accords de libre-échange pour des pays comme le Canada, les États-Unis ou le Mexique? Le Brésil, devenu un important exportateur de produits agricoles, doit-il être considéré comme une menace? La libéralisation de l’agriculture a-t-elle une incidence sur l’environnement? Un Colloque sur le commerce agricole dans les Amériques se penchera sur les questions de volatilité des prix des aliments, la libéralisation du commerce et la souveraineté alimentaire le samedi 16 mai au Cercle situé au 4e étage du pavillon Alphonse-Desjardins. Cette activité est organisée par le Centre d’études interaméricaines et le Centre de recherche en économie agroalimentaire de l’Université Laval. Des experts de plusieurs centres de recherche dans les Amériques viendront partager leur point de vue et débattre des grands enjeux avec les participants. Le colloque aura lieu en français et en anglais, sans traduction simultanée. L'inscription est obligatoire auprès d’Isabelle Bourassa, à l'adresse isabelle.bourassa@hei.ulaval.ca. Le tarif étudiant est de 10 $ et le tarif courant, de 25 $.

Jardin communautaire biologique
Avec le retour du soleil, le Jardin communautaire biologique de l’Université (JCBUL) se prépare pour la saison estivale. La séance d’inscription pour les membres du JCBUL aura lieu le samedi 2 mai, de 13 h à 16 h, au local 1240 du pavillon de l’Envirotron. Pour ceux et celles qui désirent devenir membre, l’inscription aura lieu au Jardin même, à l’angle du chemin des Quatre-Bourgeois et du boulevard Robert-Bourassa, le samedi 9 mai, de 13 h à 16 h. Renseignements: Glenn Wanamaker, 418 692-5594.

Socrate n’est pas mort inutilement
L’ancien humanisme socratique est aujourd’hui – après Nietzsche, Wittgenstein, Derrida, Foucault et tant d’autres – tombé en ruine. Néanmoins, il est encore temps de construire un autre humanisme, plus modeste, défensif plutôt, mais plus solide peut-être, un «humanisme secondaire», mais à condition de se poser la question première: où se trouve donc l’origine des erreurs anciennes qu’il faut en quelque sorte expier? Seule la réponse à cette question nous permettrait de repartir la tête haute et de faire comprendre au monde actuel que Socrate, si irritant pût-il être dans ses prétentions à avoir toujours et irréfutablement raison, n’est tout de même pas mort inutilement. C'est là la réflexion d'Andrei Cornea, professeur de philosophie politique à l'Université de Bucarest, qui viendra prononcer la conférence «Lorsque Socrate a tort…» le mardi 12 mai, à 14 h, au pavillon Félix-Antoine-Savard. Andrei Cornea a publié plusieurs livres sur la philosophie ancienne et moderne.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!