Société

Luttons contre le radicalisme

L'anthropologue Dounia Bouzar présentera une conférence en ouverture de l'École internationale d'été sur les terrorismes

Selon Dounia Bouzar, anthropologue française qui a fondé le Centre de prévention contre les dérives sectaires liées à l'Islam, on ne peut appréhender le phénomène de la radicalisation en faisant l'économie des interactions sociales, politiques, religieuses, culturelles et psychologiques. Les djihadistes cherchent avant tout à créer une désorganisation émotionnelle chez l'individu puisque le disfonctionnement social renforce l'autorité de leur discours.

Dans une conférence présentée en ouverture de l'École internationale d'été sur les terrorismes, cette spécialiste expliquera en quoi la radicalisation est un phénomène complexe qui, pour être circonscrit, exige des analyses sociales, culturelles et psychologiques. La conférencière proposera également des pistes pour détecter les personnes en voie de radicalisation et éviter les pires dérives en ce domaine.

Dimanche 30 avril, à 19h30, au Cercle au pavillon Alphonse-Desjardins. Pour inscription

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!