Société

Haïti, terrain fertile pour les partenariats en agriculture

Une conférence illustrera l'impact et le potentiel des partenariats universitaires dans l'atteinte de l'autonomie alimentaire en Haïti

C'est le mercredi 30 janvier qu'aura lieu une conférence de Patrice Dion, professeur au Département de phytologie et directeur du projet AKOSAA. Il y mettra en lumière l'expérience acquise par l'Université Laval en matière de partenariats internationaux en agriculture, plus particulièrement en Haïti.

Alors qu'Haïti peine à répondre aux besoins alimentaires de sa population de près de 11 millions d'habitants, ses terres pourraient nourrir quelque 30 millions de personnes. Le pays a donc un grand potentiel agricole. Un mouvement d'ampleur a été lancé par le ministère de l'Agriculture et les universités locales pour stimuler la recherche et structurer les filières. Dans ce mouvement, les universités des pays développés entrent en jeu dans la mesure où elles trouvent en Haïti un terrain fertile pour y exercer leur expertise et y mettre en œuvre des technologies.

Cette conférence est organisée conjointement par l'Institut Hydro-Québec en environnement, développement et société, l'Institut de biologie intégrative et des systèmes et la Chaire de recherche en développement international.

Mercredi 30 janvier, 10h, pavillon Charles-Eugène-Marchand, local 1210. Confirmez votre présence

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!