Société

Génération C

Les jeunes de 12 à 24 ans ont fait d’Internet leur outil par excellence pour communiquer, connaître et créer

Par : Renée Larochelle
Après la génération X, composée de personnes aujourd’hui âgées entre 36 et 45 ans et celles de la génération Y, qui ont de 25 à 35 ans environ, place à la génération C. «C» pour  «communiquer», «connaître», «collaborer», «créer» avec les technologies de l’information. «C», comme dans la première lettre du mot «click» et aussi du mot «computer» Nés avec Internet, les jeunes de cette génération ont entre 12 et 24 ans et représenteront d’ici 2 020 45 % de la main-d’œuvre active au Canada. Afin d’en savoir plus long sur ceux pour qui l’usage du Web est presque aussi naturel que de mettre un pied l’un devant l’autre, le Centre francophone d’informatisation des organisations (CEFRIO) et Léger Marketing ont effectué une vaste enquête auprès de 2 000 jeunes Québécois provenant de différentes régions. Lors de son colloque international qui a eu lieu récemment à Québec, le CEFRIO a dévoilé les résultats de cette vaste étude. Cette étude démontre que 85 % de l’ensemble des jeunes interrogés possèdent un ordinateur. La proportion grimpe à 94 % chez les 18 à 24 ans. En outre, 91 % des jeunes de 12 à 24 ans ont accès Internet haute vitesse. Les grands utilisateurs d’Internet sont souvent des garçons (61 %) qui naviguent en moyenne 36 heures par semaine.

Sur la ligne de feu
Plus les jeunes vieillissent et plus ils utilisent Internet. À preuve, les 18 à 24 ans passent en moyenne 22 heures par semaine sur le réseau, contre 16 heures chez les 12 à 18 ans. Par ailleurs, 91 % des étudiants utilisent un ordinateur pour effectuer leurs travaux à l’extérieur des cours. Seulement 13 % des élèves du secondaire se servent systématiquement d’un ordinateur en classe, comparativement à 33 % des cégépiens et à 29 % des étudiants universitaires. Enfin, 46 % des jeunes estiment que seulement quelques-uns de leurs professeurs possèdent les connaissances adéquates pour les accompagner dans leur apprentissage des technologies de l’information.

En ce qui concerne la consommation, la moitié des jeunes interrogés disent faire des achats en ligne. La majorité (78 %) considère que ce type de transaction est sécuritaire. Les principaux critères qui les incitent à acheter sur Internet sont les conditions d’achat clairement indiquées (42 %), les bas prix (41 %) et la possibilité de payer autrement que par carte de crédit (23 %). Malgré la pondération démographique de l’étude, seulement 49 % disent naviguer principalement sur des sites en français. Du côté du travail, 40 % des jeunes affirment que la flexibilité des horaires de travail et la possibilité de faire du travail en ligne constituent des facteurs à considérer lorsqu’ils cherchent un emploi. De plus, il est plus important pour les garçons que pour les filles de travailler dans un milieu à la fine pointe des technologies.

Finalement, en plus de leur ordinateur, 57 % des 12 à 24 ans possèdent un téléphone cellulaire, 84 % un lecteur MP3, 60 % une console de jeu, 29 % un portable et 5 % un téléphone intelligent (de type iPhone ou Blackberry).

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!