Recherche

Direction Caraïbes

De nouveaux fonds sont alloués pour une vaste étude environnementale dirigée par Éric Dewailly

Par : Jean Hamann
Le laboratoire Atlantis se compose de six conteneurs qui peuvent être déplacés par train, par avion ou par bateau et assemblés pour former un petit complexe scientifique.
Le laboratoire Atlantis se compose de six conteneurs qui peuvent être déplacés par train, par avion ou par bateau et assemblés pour former un petit complexe scientifique.
L'étude en santé environnementale qu'Éric Dewailly et son équipe du Centre de recherche du CHUQ ont entreprise dans quatre pays des Caraïbes sera étendue à l'ensemble de la Communauté caribéenne (Caricom). En effet, le professeur de la Faculté de médecine vient de recevoir une subvention de 355 000 $ de la Banque mondiale pour poursuivre ses travaux dans dix autres États membres de la Caricom. Ces travaux sont menés en étroite collaboration avec l'équipe de Martin Forde de l'University St-George à la Grenade.

En 2007, Éric Dewailly avait reçu 1,6 M$ du CRDI pour la réalisation du programme Écosanté des Caraïbes. Ce projet porte sur les interactions entre la santé publique, la salubrité de l'environnement et les maladies d'origine alimentaire et hydrique dans cette région du monde. Les chercheurs s'intéressent tout particulièrement aux problèmes causés par les polluants organiques persistants, des produits tels que les pesticides organochlorés qui subsistent dans l'environnement pendant des décennies et s'infiltrent dans la chaîne alimentaire marine, ainsi qu'à l'incidence des gastroentérites et à la qualité des eaux de citerne (eaux de pluie). Dans un premier temps, les chercheurs vont établir un diagnostic pour la Dominique, la Grenade, Sainte-Lucie et Saint-Vincent-et-les-Grenadines. Grâce aux fonds provenant de la Banque mondiale, l'environnement d'Antigua-et-Barbuda, des Bahamas, de la Barbade, du Belize, de la Guyana, d'Haïti, de la Jamaïque, de l'île de Montserrat, de Saint-Christophe-et-Niévès, du Suriname et de Trinité-et-Tobago sera aussi passé à la loupe. 

Le laboratoire Atlantis, acquis il y a quelques années par Éric Dewailly grâce à une subvention FCI, est mis à contribution pour la réalisation de ces travaux et pour la formation d'étudiants et de techniciens locaux. Ce laboratoire mobile se compose de six conteneurs qui peuvent être déplacés par train, par avion ou par bateau et assemblés pour former un petit complexe scientifique. Trois conteneurs contiennent l'appareillage scientifique et les trois autres renferment des quartiers de vie pour quatre personnes, les services d'électricité et d'eau potable et un entrepôt pour l'équipement.

Le programme Écosanté des Caraïbes permettra non seulement la production de connaissances qui guideront les dirigeants de la Caricom dans l'adoption de politiques environnementales adéquates, mais il contribuera à la formation de plusieurs dizaines d'étudiants-chercheurs, au Québec et dans les Caraïbes, qui assureront une relève scientifique en santé environnementale dans leur pays respectif.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!