Arts

Projets enchanteurs dévoilés

Grand rendez-vous des arts multidisciplinaires et électroniques, le Mois Multi installe ses pénates dans plusieurs lieux, dont le LANTISS et la Galerie des arts visuels

Par : Matthieu Dessureault
Des chercheurs du LANTISS travaillent à partir du texte <i>Le Rose Enfer des animaux</i>, du poète Claude Gauvreau. Un castelet électronique et divers équipements leur permettent de transposer cette histoire en installation interactive.
Des chercheurs du LANTISS travaillent à partir du texte <i>Le Rose Enfer des animaux</i>, du poète Claude Gauvreau. Un castelet électronique et divers équipements leur permettent de transposer cette histoire en installation interactive.
Chaque visite au LANTISS, le Laboratoire des nouvelles technologies de l'image, du son et de la scène, est une expérience. C'est dans cet espace un peu caché du pavillon Louis-Jacques-Casault que des artistes et des chercheurs inventent de nouvelles façons de travailler avec les technologies. Théâtre, performances, installations, leurs projets de recherche et de création touchent à plusieurs disciplines.

Ces temps-ci, Robert Faguy réalise un vieux rêve avec son équipe, celui de transposer la pièce Le Rose Enfer des animaux en installation interactive. Écrit en 1958 par Claude Gauvreau, ce texte surréaliste raconte l'histoire de huit personnages – des animaux humanoïdes – réunis autour d'un souper. «Cette oeuvre était à l'origine destinée à la télévision. Elle m'a toujours fasciné. Il s'agit d'un texte complètement éclaté, qui a été pensé pour l'image. Notre but est de travailler sur des outils de conception pour amener cette histoire dans une création multidisciplinaire», explique le directeur du LANTISS.

Le 3 février, les curieux pourront voir l'état d'avancement de ce projet lors d'une journée portes ouvertes. Présentée dans le cadre du 18e Mois Multi, qui se déroule du 2 au 26 février, cette activité permettra de découvrir divers travaux de recherche et de création. Il y aura, entre autres, une installation de Paula Rojas Amador, doctorante en littérature et arts de la scène et de l'écran, qui s'intéresse à l'univers des contes pour enfants. Dans un autre studio, l'étudiant en théâtre Emile Beauchemin parlera de sa recherche sur l'utilisation de capteurs. Deux étudiants en musique, Thomas Rieppi et Anoush Moazzeni, seront également sur place pour présenter leurs projets sonores. Enfin, il y aura une conférence sur le e-théâtre, en plus de la présentation d'un documentaire sur un atelier-séminaire qui s'est déroulé l'été dernier.

Pour Ludovic Fouquet, chargé de cours associé au LANTISS, cette activité sera l'occasion de créer des liens entre les artistes établis et ceux de la relève. «Ce type de rencontre donne de la visibilité aux étudiants. Il représente une passerelle qui peut les aider à percer dans le milieu de la création professionnelle. D'ailleurs, de nombreux projets présentés au Mois Multi sont nés au LANTISS. C'est le cas notamment de Lapalissade, un spectacle créé par des finissants en théâtre», rappelle-t-il.

Lui-même artiste, il participera à un spectacle du Bureau de l'APA, Entrez, nous sommes ouverts. Le collectif, connu pour ses oeuvres fort éclatées, a fait appel à lui pour explorer l'univers des boutons, des connexions et des déclenchements. Avec cinq autres performeurs, Ludovic Fouquet sera sur scène pour activer des mécanismes et réaliser une série d'actions. «Le spectacle est constitué de tableaux qui s'organisent autour de jeux de transferts électriques. Certains de ces tableaux sont très drôles. On m'a invité à transpirer sur scène. Les gouttes de ma transpiration seront récupérées pour faire un contact électrique», dit-il. Ce spectacle sera présenté à la salle Multi du complexe Méduse à trois reprises, les 2, 3 et 4 février.

Le mercredi suivant, on se tournera du côté de l'École d'art pour assister à une rencontre entre l'auteure Chantal Neveu et la directrice de la Galerie des arts visuels, Lisanne Nadeau. L'artiste offrira, pour l'occasion, une lecture d'extraits de son plus récent recueil, La vie radieuse. Ce projet, qui s'inscrit dans une série d'activités portant sur l'art et l'écrit, découle d'un coup de foudre professionnel. «L'an dernier, Chantal Neveu était professeure invitée à l'École d'art. J'ai été très touchée par cette femme qui tisse une belle complicité avec le domaine des arts visuels. De plus, son ouvrage La vie radieuse a des liens avec le thème du Mois Multi, qui est le ré-enchantement du monde. Nous l'avons donc invitée à réfléchir sur ce sujet. Il y aura un entretien entre elle et moi, suivi d'une lecture-performance et d'un échange avec le public», indique Lisanne Nadeau.

À l'instar de l'équipe du LANTISS, elle souhaite que cette initiative suscite de belles occasions de réflexion chez les participants. «Cette activité est ouverte à tout le monde. La Galerie des arts visuels est au service à la fois des étudiants, des professeurs et du grand public. Il est important pour nous de répondre aux besoins de la communauté artistique et de tous ceux qui ont envie de culture», conclut-elle.

L'ensemble de la programmation du Mois Multi est disponible en ligne

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!