Arts

Philosophes matinaux

L'École d'architecture a accueilli pour la première fois un déjeuner-conférence des Matins créatifs de Québec, qui se déroulait sous le thème de la réalité

Par : Matthieu Dessureault
Initiative née à New York en 2008, le mouvement CreativeMornings rassemble, un vendredi par mois dans plus d'une centaine de villes, des innovateurs de différents horizons.
Initiative née à New York en 2008, le mouvement CreativeMornings rassemble, un vendredi par mois dans plus d'une centaine de villes, des innovateurs de différents horizons.
La réalité est avant tout une question de perception. La réalité du chasseur, par exemple, n'est pas la même que celle de sa proie. La réalité de l'Occident n'a rien à voir avec celle de l'Orient. Est-il encore possible de croire qu'il n'y a qu'une seule et même réalité pour tous? C'est la question posée par la philosophe Joëlle Tremblay, le 20 mai, à l'occasion d'une conférence des Matins créatifs de Québec.

Ce mouvement, aussi appelé CreativeMornings, rassemble, un vendredi par mois dans plus d'une centaine de villes, des innovateurs de différents horizons. Le thème de la présentation est imposé tour à tour par l'une des 142 sections. D'un endroit à l'autre, la formule est la même: 20 minutes de réseautage, 20 minutes de déjeuner-conférence et 20 minutes de questions. Mis en ligne quelques jours avant l'événement, les billets, chaque fois, s'envolent comme de petits pains chauds!

Le sujet de cette dernière édition, la réalité, a donné lieu à des échanges fort intéressants. Professeure de philosophie et chroniqueuse, Joëlle Tremblay a exposé sa vision du concept. Dès le début de sa conférence, le ton était donné: «La réalité est l'expérience la plus commune à tous. Elle se donne à nous, mais nous avons des filtres. L'être humain est un être d'illusions. Nous avons besoin de nous créer une illusion, quotidiennement, pour être capables de passer à travers la vie.»

Citant de grands penseurs (Aristote, Nietzsche, Descartes, Sartre), elle a expliqué notamment en quoi nos sens – plus particulièrement la vue et le toucher – influent sur la réalité. Visiblement, sa présentation a été appréciée du public. «C'était un condensé de vulgarisation en 40 minutes! Très pédagogue, la conférencière est parvenue à rendre accessibles des concepts abstraits, lesquels nous permettent de mieux comprendre la réalité. C'était très fluide pour un vendredi matin à huit heures!», s'est exclamé Simon La Terreur, étudiant en communication publique et directeur général de CHYZ, partenaire de l'événement.

Ce premier Matin créatif sur le campus était une initiative du Vice-rectorat exécutif et au développement. «L'Université Laval étant un acteur d'innovation important dans la région, il nous semblait naturel de nous associer aux Matins créatifs de Québec, explique Thierry Belleguic, conseiller spécial du recteur à la culture et à l'innovation sociale. Ce partenariat s'inscrit dans une perspective d'établir des collaborations dans la dimension culturelle de l'innovation. Les Matins créatifs mettent en évidence des initiatives ayant des impacts dans des champs très divers de la société. Ils voient la culture comme un agent de créativité, de productivité et de cohésion sociale.»

Le fait que l'événement ait lieu à l'École d'architecture, un bâtiment historique dans le Vieux-Québec, ne relève pas du hasard. «En plus d'être inspirant, ce site représente bien l'Université Laval au coeur de la ville. On trouvait symbolique qu'il soit le lieu d'accueil d'un événement aussi intéressant», conclut Thierry Belleguic.

L'enregistrement de la conférence sera disponible bientôt sur creativemornings.com/cities/qc.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!