Arts

Noël à l’ère baroque

Tel un cadeau de Noël avant l’heure, le Chœur de la Faculté de musique et l’Atelier de musique baroque présenteront un concert gratuit le 3 décembre

Par : Matthieu Dessureault
Déjà, quelques chanceux ont pu avoir un aperçu du spectacle jeudi dernier, alors que l’ensemble était en répétition.
Déjà, quelques chanceux ont pu avoir un aperçu du spectacle jeudi dernier, alors que l’ensemble était en répétition.
Joseph est bien marié, À minuit fut fait un réveil, Où s’en vont ces gays bergers, Laissez paître vos bêtes… Si les titres de ces pièces ne vous disent rien, leurs mélodies vous sont probablement familières. Ces œuvres, cadeaux de l’époque baroque, sont associées aux Noëls d’antan. Lundi prochain, dès 12h15, elles résonneront dans l’atrium Jean-Guy-Paquet du pavillon Alphonse-Desjardins.

Pour les besoins de ce concert, le Chœur de la Faculté de musique, dirigé par Josée Vaillancourt, se joindra à l’Atelier de musique baroque du professeur Richard Paré. Violons, alto, violoncelles, clavecin et théorbe s’uniront ainsi aux voix des quelque quarante choristes et de huit solistes.

C’est Richard Paré, spécialiste de la musique ancienne, qui signe l’harmonisation des mélodies. « Le choix des pièces a été orienté autour de la fête de Noël, explique-t-il. Certaines chansons sont bien connues, comme Où s’en vont ces gays bergers, qui a donné lieu à l’adaptation Çà, bergers, assemblons-nous, ou encore Laissez paître vos bêtes, de laquelle a été créée Venez divin Messie. Le programme comprend aussi de la musique instrumentale française, notamment des compositeurs Michel-Richard de Lalande et Marc-Antoine Charpentier. »

À l’instar de son collègue, la professeure Josée Vaillancourt prend un plaisir évident à se plonger dans ce répertoire. « La musique folklorique offre des mélodies vivantes et extrêmement bien construites. Selon les compositeurs et ethnomusicologues Béla Bartók et Zoltán Kodály, elle rivalise même avec la musique dite classique. Issue de la tradition orale, cette musique concorde très bien avec les élans toniques de la langue parlée. Il y a quelque chose de très naturel dans ces œuvres qui nous touche et qui rend l’apprentissage aisé. »

Pour les deux ensembles, ce sera une seconde expérience de concert dans l’atrium Jean-Guy-Paquet. Ce lieu, très passant, leur permet de sortir la musique de son cadre habituel. « On peut joindre un nouveau public qui ne viendrait pas nous voir à la salle Henri-Gagnon. L’an dernier, avant le concert, nous avions des doutes par rapport à l’acoustique de l’endroit, mais finalement, cela convient très bien aux voix et aux cordes », se réjouit Josée Vaillancourt.

Le concert sera un avant-goût, en quelque sorte, d’un spectacle bonifié qui sera présenté le 6 décembre, à la salle Henri-Gagnon. On peut acheter dès maintenant les billets en prévente. Voyez aussi l'événement Facebook correspondant.

Richard Paré

Richard Paré, professeur d’orgue, de clavecin et de musique ancienne, est le directeur artistique de l’Atelier de musique baroque.

Josée Vaillancourt

La professeure Josée Vaillancourt dirige le Chœur de la Faculté de musique.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!