Arts

Les activités socioculturelles et musicales

Les femmes savantes
La Troupe de théâtre Côté Cour de l’Association des étudiantes et étudiants en droit présente, pour son 20e anniversaire, Les femmes savantes de Molière à l’amphithéâtre Hydro-Québec du pavillon Alphonse-Desjardins du 25 au 27 janvier à 20 h. La mise en scène est assurée par Patric Saucier. Amoureuse de la philosophie et des beaux esprits, Philaminte a bien l’intention de résoudre sa fille Henriette à épouser Trissotin, grand parleur auprès de ces dames. De son côté, Henriette n’a d’yeux que pour Clitandre, et c'est l’appui de son père, Chrysale, qu’elle ira chercher pour arriver à ses fins. S’ensuit donc une course effrénée où amour et Lumières s’affrontent, où la poésie tourne au ridicule et où les mœurs sont exposées avec malice et dérision. Elles sont drôles et enflammées, ces femmes savantes, et charmeront le public par leur fougue et leur impétuosité. C’est avec un œil nouveau que nous les présente Patric Saucier, bien conscient que les comédiens sont des universitaires. Adaptée à la réalité du 21e siècle, cette version de la pièce de Molière n’a de classique que le texte… et l’humour, bien sûr! Les billets sont disponibles à la porte au coût de 12 $ ou en prévente à l’Animation socioculturelle, au local 2344 du pavillon Alphonse-Desjardins, au coût de 10 $.

La Boîte à chansons
Le vendredi 2 février prochain, à 20 h, la Boîte à chansons reçoit Marc Pouliot. Ce dernier, étudiant en psychologie, offre un retour sur scène après quelques années d'absence. Son parcours est intéressant et solide. Après avoir été lauréat en composition au Festival de la chanson de Granby, il a étudié la musique au Musician's Institute à Los Angeles. Son talent a été consacré par la réception d'un Félix à l'ADISQ pour la qualité de son album instrumental. Il interprétera au piano et à la guitare, accompagné d’Alexandre Lambert aux percussions, ses chansons empreintes de poésie et d’humour sur des accords de jazzés et des mélodies blues. C'est donc un rendez-vous à ne pas manquer. L'entrée est libre de même que le stationnement à l'étage 00 du pavillon Alphonse-Desjardins. Toutes et tous sont les bienvenus.

Concours interuniversitaire de photographie
Les étudiants qui souhaitent soumettre des photographies au Concours interuniversitaire de photographie 2006-2007 ont jusqu’au vendredi 16 février 17 h pour le faire. Ce concours, organisée par le Regroupement des services universitaires d’animation culturelle et communautaire (RESSUAC) depuis plus de 20 ans, est ouvert aux étudiants de l’Université Laval, qu’ils soient au 1er, 2e ou 3e cycle, à temps complet ou à temps partiel, étudiants libres ou à la formation continue. Les étudiants intéressés à s’inscrire doivent s’inspirer du thème «Vertiges» pour réaliser leurs œuvres. Chaque participant peut présenter un maximum de trois photographies en noir et blanc ou en couleur. Les photographies seront évaluées selon la capacité de présenter un sujet sous un angle nouveau ou de façon inédite, l’habileté technique, l’utilisation créatrice des ressources de la photographie et la portée de l’image sur la sensibilité ou l’intellect du spectateur. La personne qui remportera le premier prix recevra un montant de 500 $. Des prix de 350 $ et 250 $ ainsi que quatre mentions spéciales d’une valeur de 100 $ seront décernés aux autres lauréats. Une exposition regroupant les œuvres sélectionnées circulera d’une université à l’autre pendant l’année 2006-2007. Pour participer, il suffit de remplir la fiche d’inscription disponible sur le site Internet http://www.baa.ulaval.ca/as ou au bureau de l’Animation socioculturelle, au local 2344 du pavillon Alphonse-Desjardins, et de la retourner, avec les photographies, avant le 16 février à 17 h. Renseignements: Annie Raymond, 656-2131, poste 4131.

Rentrée jazz
Les étudiants du programme jazz et musique populaire de la Faculté de musique invitent la communauté universitaire au concert qu’ils présenteront le jeudi 25 janvier, à 20 h, au Théâtre de la cité universitaire, pavillon Palasis-Prince. Placés sous la coordination de Gabriel Hamel, ces musiciens regroupés en petites formations de 4 à 6 interprètes présenteront un programme varié et accessible. L’entrée est libre.

Percussion en concert
Une invitation toute spéciale est lancée aux amateurs de musique pour percussion. Les percussionnistes de la Faculté de musique présentent un concert le vendredi 26 janvier, à 20 h, à la salle Henri-Gagnon du pavillon Louis-Jacques-Casault. Rythmes endiablés, sonorités percutantes, mélodies enchanteresses et timbres mystérieux seront présents tout au cours de la soirée pour le plaisir des oreilles et des yeux! Au programme, des œuvres de Maurice Ravel, George Hamilton Green, Julie Davila, Jean-Luc Bouchard, André Jolivet et Scott R. Harding. Les interprètes seront: Jean-Luc Bouchard, Daniel Cayer, Raphaël Guay, Mélissa Labbé, Christian Lavoie et Sandra-Émilie Veilleux. Participeront également à ce concert André Papillon à la flûte et James C. Lebens à la direction. À ne pas manquer!!

Concert de piano
Les élèves de la classe de piano d’Arturo Nieto-Dorantes donnent un concert le samedi 27 janvier, à 20 h, à la salle Henri-Gagnon. Les pianistes Andréanne Bilodeau, Jean-François Mailloux, David Pelletier et Geneviève Toupin seront sur scène et interpréteront, entre autres, des œuvres de Bach, Domenico Scarlatti, Chopin et Brahms pour ne nommer que ceux-là. Marie-Hélène Dubé, élève de la classe de Gérald Lévesque, sera des leurs.

Atelier d’Ursula Stuber
La professeure à la Faculté de musique Ursula Stuber convie les personnes intéressées à un atelier conférence ouvert intitulé «Eutonie, ergonomie et interprétation musicale». Cette activité aura lieu le mardi 30 janvier, à 12 h, à la salle Henri-Gagnon. En premier lieu, une incursion dans le domaine de la médecine des arts permettra de situer le champ de l’eutonie et de la prévention dans le cadre de la formation musicale et de la profession. La partie atelier suivra et mettra en lumière des principes d’eutonie et d’ergonomie; pendant que quelques étudiants de la Faculté interpréteront un extrait de leur répertoire, l’auditoire examinera les attitudes, la posture et la respiration sous l’angle de l’organisation corporelle optimale en rapport avec l’interprétation. Rythmicienne et eutoniste, Ursula Stuber a fait des études musicales au Conservatoire de Bienne et à l'Institut Jaques-Dalcroze de Genève, puis en rééducation psychomotrice ainsi qu'en eutonie à l'École suisse d'eutonie Gerda Alexander. Après avoir enseigné la musique dans plusieurs écoles en Europe et au Canada, les travaux d'Ursula Stuber portent sur le corps et le mouvement en éducation musicale et en interprétation. Son champ de spécialisation couvre l'éducation sensorimotrice, posturale et gestuelle. L’entrée est libre.
 

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!