Arts

Le sublime dans les arts

12 artistes revisitent l'idée de sublime avec des matériaux variés

Sur la photo, on peut voir des œuvres de Catherine Baril, de Jade Caron-Bouchard, de François Mathieu, de Karine Locatelli et de Nadia-Malika Essalik.
Sur la photo, on peut voir des œuvres de Catherine Baril, de Jade Caron-Bouchard, de François Mathieu, de Karine Locatelli et de Nadia-Malika Essalik.
La notion de sublime apparaît dans la littérature et la peinture du 18e siècle. Il s'agit alors d'une émotion qui se manifeste devant le grandiose. Selon certains, cette notion se transpose aisément dans les pratiques artistiques contemporaines.

Dans l'exposition Le sublime, vous pourrez donc admirer les œuvres de 12 artistes qui ont revisité l'idée de sublime avec des matériaux variés, allant de la peinture à la projection vidéo, en passant par la sculpture et l'installation. Cette exposition a été mise sur pied par le Comité d'exposition des étudiants en histoire de l'art, qui souhaite ainsi favoriser la collaboration entre les étudiants en histoire de l'art et ceux en arts visuels.

Vernissage: jeudi 19 avril, à 18 h, à la Salle d'exposition du pavillon Alphonse-Desjardins. Entrée libre. L'exposition se poursuivra jusqu'au samedi 5 mai.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!