Arts

La quête de la momie

Par : Renée Larochelle
Six tomes s’étendant sur plus de 1 600 pages: c’est ce qu’aura écrit Alain Jetté au terme de sa série mettant en vedette Antoine Noblecourt, un garçon de 11 ans passionné de mythologie égyptienne dont le poisson rouge transformé en déesse l’amènera à vivre toutes sortes d’aventures. À travers différentes quêtes et de multiples épreuves, Antoine Noblecourt arrivera peut-être à réconcilier ses parents divorcés. Car le but ultime de ce personnage créé par Alain Jetté, étudiant à la maîtrise en littérature et arts de la scène et de l’écran à la Faculté des lettres, est de réunir son père et sa mère. S’intitulant Antoine Noblecourt et la quête de Neith, le premier tome de la série vient de paraître aux Éditions Humanitas Jeunesse. «En littérature jeunesse, les héros dont les parents sont séparés sont plutôt rares, dit Alain Jetté. Par exemple, Harry Potter n’a pas de parents et Amos Daragon s’occupe des siens. Avec Antoine Noblecourt, j’ai voulu donner un modèle aux enfants, et plus particulièrement à ma belle-fille de 11 ans, qui en passant, s’intéresse beaucoup à la mythologie égyptienne.»
   
Après avoir frappé à la porte de plusieurs maisons d’édition, ce détenteur d’un baccalauréat multidisciplinaire estime que, pour un auteur inconnu, voir publier son roman relève de l’épopée. Pour l’auteur, le plus difficile n’a pas été d’écrire le livre mais de peaufiner l’écriture, de réécrire inlassablement, en somme, de couper dans le texte. «On ne s’imagine pas tout le travail que l’écriture demande, insiste-t-il. Ce n’est jamais fini. Mais il y a un moment où il faut s’arrêter et mettre le point final.» Dans ce premier tome, Alain Jetté parle de la mère idéalisée du garçon qui veut reconquérir le cœur de celle qui lui a donné la vie. Pourquoi sa mère est-elle si différente depuis son retour d’Égypte? Pourquoi lui préfère-elle sa jeune sœur Alice? Autour d’Antoine gravitent une foule de personnages dont la douce Isabelle Tremblay et les copains de la cour d’école, Norbert Lachance et Auguste Pépin. «Antoine Noblecourt possède une grande noblesse de cœur, dit seulement Alain Jetté. Toujours en quête de justice, c’est un enfant qui chemine et qui ira loin.»
    
Ayant déjà remis le deuxième tome à son éditeur, l’auteur a en tête le plan des quatre autres romans, au cours desquels le personnage d’Antoine deviendra adolescent puis jeune adulte. En attendant le lancement officiel du livre, le 1er décembre à la Bibliothèque Gabrielle-Roy, Alain Jetté a déjà commencé à construire un scénario portant sur Antoine Noblecourt en quête de Neith, dans le cadre de sa maîtrise en littérature et arts de la scène et de l’écran.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!