Vie universitaire

Le SSP acquiert 4 voitures de patrouille hybrides rechargeables

Avec ses nouveaux véhicules, le Service de sécurité et de prévention prévoit réduire de deux tonnes ses émissions annuelles de GES

Par : Yvon Larose
Le matin du 5 juin, le vice-recteur à l'administration André Darveau, à gauche, a pris la pose aux côtés d'une des nouvelles voitures de patrouille hybrides rechargeables en compagnie du directeur du SSP, Ludovic Roussel.
Le matin du 5 juin, le vice-recteur à l'administration André Darveau, à gauche, a pris la pose aux côtés d'une des nouvelles voitures de patrouille hybrides rechargeables en compagnie du directeur du SSP, Ludovic Roussel.
Aujourd'hui, le mercredi 5 juin, a eu lieu le lancement officiel de la nouvelle flotte de véhicules d'urgence du Service de sécurité et de prévention (SSP). La communauté universitaire a été invitée à prendre part à l'activité «portes ouvertes» qui s'est tenue de 11h à 13h30 sur l'avenue des Sciences-Humaines, entre les pavillons Jean-Charles-Bonenfant et Charles-De Koninck.

Les 4 nouvelles voitures de patrouille, de marque Outlander du fabricant Mitsubishi, et leur équipement ont été présentés. Sur place, des membres du SSP ont répondu aux questions des visiteurs et les ont informés sur les activités du Service. Ils étaient accompagnés par un représentant du Centre de gestion de l'équipement roulant du gouvernement du Québec (CGER). Ce dernier a présenté la technologie hybride électrique des véhicules. L'acquisition, par le SSP, de ces voitures écoénergétiques neuves au coût total de 140 000$ s'est effectuée en collaboration avec le CGER. Elles commenceront à circuler sur le campus dans quelques semaines, une fois l'ensemble des patrouilleurs formés à ce nouveau type de véhicule.

L'Outlander fonctionne avec quatre roues motrices. Il offre une autonomie électrique d'environ 35 kilomètres. Une fois cette autonomie épuisée, la voiture continue à rouler grâce à son moteur à essence. Avec ce combustible, l'autonomie monte à 650 kilomètres. La recharge des batteries se fait par câble à une source d'énergie située à l'extérieur.

Cette acquisition s'inscrit dans le cadre de la Politique de mobilité durable – 2030 du gouvernement du Québec, plus précisément le Plan d'action en électrification des transports 2018-2023. Ce faisant, le SSP emboîte le pas au rectorat. Depuis janvier 2019, la rectrice Sophie D'Amours utilise un Outlander comme véhicule de fonction.

La flotte actuelle du SSP est constituée de 4 voitures hybrides. Ces technologies fonctionnent par l'essence et par la récupération d'énergie au freinage. Bon an mal an, elles parcourent quelque 125 000 kilomètres et produisent 16 tonnes de CO2, le principal gaz à effet de serre (GES). En comparaison, un véhicule de police à essence comme le Ford Taurus rejette 37 tonnes de GES chaque année dans l'atmosphère. Avec ses nouveaux véhicules, le SSP prévoit réduire ses GES de 12,5% à 14 tonnes. La réduction de deux tonnes équivaut aux GES produits par une Honda Civic pendant six mois.

L'acquisition des quatre Outlander a nécessité l'achat de deux bornes de recharge extérieures au coût total de 9250$. Elles sont installées au pavillon Ernest-Lemieux.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!