Vie universitaire

La Halte-Bouffe change de visage

Le carrefour alimentaire du pavillon Alphonse-Desjardins a ouvert ses portes hier

Par : Yvon Larose
Depuis le début du mois de janvier, les ouvriers de l’entrepreneur général Les Constructions Excel SM inc. travaillaient à transformer la cuisine centrale et les comptoirs de services distincts de la cafétéria du pavillon Alphonse-Desjardins en un carrefour alimentaire doté d’une aire de services unique. C’est chose faite depuis hier, le mercredi 18 avril. «Le bloc central des services a été réaménagé et la cuisine a été rénovée», indique Stéphanie Tremblay, directrice des opérations du concessionnaire alimentaire Laliberté à l’Université. Selon elle, l’aire de services jouit d’une meilleure visibilité. «Elle est orientée vers l’Agora et l’entrée principale du pavillon, poursuit Stéphanie Tremblay. Même ceux qui prendront l’escalier pourront la voir.» Quant au Café des poètes, il est désormais relocalisé du côté ouest du carrefour alimentaire. Le local servira d’aire commune à usage polyvalent.

Un grand comptoir remplace désormais les deux comptoirs autonomes qu’étaient La Mijotée et La Fringale. L’éclairage est tamisé et l’acier inoxydable est bien présent. «Les nouveautés, précise Stéphanie Tremblay, comprennent un bar à salade, un comptoir de mets thématiques où le cuisinier fait cuire les aliments devant le client ainsi qu’un casse-croûte où il est possible de faire faire son sandwich de type panini.» La nouvelle cuisine est équipée de trois grandes chambres réfrigérées et d’une grande chambre de congélation. «La capacité de la chambre de congélation, souligne la directrice des opérations, est peut-être le double de celle qu’il y avait avant.» Autre ajout majeur: un lave-vaisselle industriel. Après la cafétéria du pavillon Charles-De Koninck, c’est au tour de celle du pavillon Alphonse-Desjardins de faire usage de vaisselle lavable et d’ustensiles de métal. Il est cependant toujours possible d’être servi dans des assiettes en styromousse et de manger avec des ustensiles de plastique. «Nous sommes très contents de la qualité des équipements fournis par l’Université, indique Stéphanie Tremblay. L’un d’eux est un four assez poussé sur le plan technologique qui permet de faire différents modes de cuisson comme la cuisson à la vapeur, sèche ou grillée.»

Les travaux représentent la première phase d’un projet de 1,3 million de dollars qui vise à offrir un plus grand choix de mets à la clientèle. Ce projet s’inscrit dans le virage entrepris par la Direction de l’Université vers la qualité alimentaire. La seconde phase est déjà en marche. Elle consiste à transformer les espaces occupés par les comptoirs Orient et Santa Pasta en un bureau pour l’organisation d’événements dans le complexe Desjardins-Pollack et en une salle d’allaitement pour les jeunes mères. De septembre à avril, la Halte-Bouffe sert plus de 5 000 clients en moyenne chaque semaine.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!