Vie universitaire

Finale du concours Ma thèse en 180 secondes

Neuf finalistes se disputeront les honneurs lors de la finale virtuelle de l’Université le 29 avril

Très populaire dans plusieurs universités à travers le monde, le concours Ma thèse en 180 secondes permet aux étudiantes et étudiants inscrits au doctorat de démontrer leurs aptitudes de communicateur et de vulgarisateur scientifique. Les participantes et participants sont appelés à faire un exposé clair, concis et convaincant sur leur projet de recherche en un maximum de trois minutes. Pour accompagner leur exposé, ils ne disposent que d’une diapositive PowerPoint non animée.

C’est ce jeudi à 12h que la Faculté des études supérieures et postdoctorales présentera la finale de l’Université, à laquelle toute la communauté est invitée. Retransmis en direct sur YouTube, l’événement réunira virtuellement les 9 doctorantes et doctorants finalistes, dont 6 participeront au volet francophone, alors que 3 autres rivaliseront dans le volet anglophone. Le public pourra poser ses questions en direct aux doctorantes et doctorants ainsi que voter pour le prix Coup de cœur remis à un finaliste de chacun des volets.

Les finalistes du volet francophone sont Laurence Picard, de la Faculté des sciences et de génie, pour son exposé «L’automatisation de la construction: le futur», Khaoula Boulaamane, de la Faculté des sciences de l’éducation, pour son exposé «La collaboration par AMOUR pour l'intégration et la réussite scolaire des jeunes immigrants», Pascale Desjardins, de la Faculté de médecine, pour son exposé «Accélérer la guérison de la cornée: faut le voir pour le croire!», Briscia Anaid Tinoco Mar, de la Faculté des sciences de l’agriculture et de l’alimentation, pour son exposé «L'intestin, les cellules et les canneberges», Solène Péllerin, de la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique, pour son exposé «Comment nos planchers peuvent-ils nous protéger d’un incendie?» et Anisia Judith da Costa e Silva, de la Faculté de pharmacie, pour son exposé «Le foie et le cerveau, une histoire d'amour avec un langage complexe». La personne gagnante participera à la grande finale virtuelle nationale présentée par l’Acfas.

Du côté anglophone, ce sont Mariia Kiseleva, de la Faculté des sciences et de génie, pour son exposé «A missing piece in cancer treatment», Mahsa Mirghoreishi Roodbaneh, de la Faculté des sciences de l'agriculture et de l'alimentation, pour son exposé «Single-stage hybrid airlift bioreactor (HALBR): an innovative approach for cleaning livestock wastewater» et Saeid Emamgholian, de la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique, pour son exposé «A new neighbor: happy or not?» qui tenteront de remporter le titre et de représenter l’Université lors de la finale régionale de l’Est du Canada de l’ACES.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!