Vie universitaire

En route pour le 2 millionième raccompagnement

Le 5 décembre, la communauté universitaire est conviée à la soirée de bénévolat «Fierté UL» à l'occasion de l'Opération Nez rouge  

Jean-Marie De Koninck, président-fondateur de l'Opération Nez Rouge et professeur au Département de mathématiques et de statistique, en compagnie des mascottes Nez Rouge et Victor
Jean-Marie De Koninck, président-fondateur de l'Opération Nez Rouge et professeur au Département de mathématiques et de statistique, en compagnie des mascottes Nez Rouge et Victor
Ça ne s'invente pas: Jean-Marie De Koninck était au volant de son auto lorsqu'il a eu l'idée de mettre sur pied l'organisme Opération Nez Rouge. C'était un dimanche après-midi de 1984, et le jeune professeur de mathématiques à l'Université Laval roulait sur l'autoroute Laurentienne. «J'ai entendu à la radio que 3 000 décès au Canada en 1983 étaient liés à l'alcool au volant, raconte-t-il en entrevue au Fil. Des serveurs de bar, appelés à commenter cette nouvelle, expliquaient que leurs clients étaient très réticents à l'idée de laisser leur auto dans les bancs de neige lorsqu'ils sortaient du bar à 3h du matin.» À partir de ce moment, le projet de mettre sur pied un organisme de raccompagnement pour les gens qui ne sont pas en mesure de prendre le volant en raison de facultés affaiblies par l'alcool a grandi dans l'esprit de Jean-Marie De Koninck. De plus, l'homme cherchait depuis longtemps un moyen efficace de recueillir des fonds pour des bourses d'études à l'intention des athlètes de l'équipe de natation Rouge et Or, dont il était l'un des entraîneurs.

On connaît la suite: trois décennies plus tard, le projet a fait du chemin, c'est le moins qu'on puisse dire. Par exemple, en 1984, 250 bénévoles avaient amassé 463$. L'an passé, on comptait 39 797 bénévoles, qui avaient effectué 55 433 raccompagnements et récolté 1,5 million de dollars, au Québec seulement. Au fil des ans, l'Opération Nez rouge s'est étendue au reste du Canada. Si la tendance se maintient, l'organisme franchira le cap du 2 millionième raccompagnement pour l'ensemble du pays le 28 novembre, une journée à peine après le début de la 32e campagne, qui aura lieu du 27 novembre au 31 décembre sur le thème «Ça finit toujours bien». Une première cette année: les bénévoles peuvent maintenant compléter le processus d'inscription en ligne via le site Internet de l'Opération Nez rouge.

Pour poursuivre une tradition solidement établie à l'Université Laval, la communauté universitaire est invitée à s'associer aux équipes de bénévoles qui sillonneront les routes de la région de Québec le 5 décembre. «L'objectif est de témoigner et de partager avec les résidents de Québec notre fierté d'appartenir à la famille UL, dit le recteur Denis Brière. Cette soirée se veut aussi une occasion de retrouvailles entre étudiants, professeurs, employés, retraités, diplômés, gestionnaires, membres d'associations et tous ceux qui ont un lien avec l'Université.» Pour Jean-Marie De Koninck, l'occasion est belle pour les bénévoles de joindre l'utile à l'agréable. Il s'agit de reconduire chez elles des personnes qui ont fêté et qui sont de bonne humeur, souligne-t-il. Bien des bénévoles nous disent également qu'ils ont commencé à faire du bénévolat grâce à l'Opération Nez rouge». Les «pourboires», qui varient entre 15$ et 20$ en moyenne par raccompagnement, vont directement au fonds du club de natation Rouget et Or de l'Université.    

Cette année, l'Opération Nez rouge offrira le service de raccompagnement dans 104 communautés à travers le Canada, dont 63 au Québec. Nathalie Tremblay, présidente et chef de la direction de la Société de l'assurance automobile du Québec, en assure la présidence d'honneur. Rappelons que la SAAQ est un partenaire de longue date de l'organisme, tout comme Desjardins.

Selon le recteur, «l'Université Laval est à l'origine de nombreuses innovations sociales, mais s'il en est une qui a dépassé, et de loin, ses objectifs premiers, c'est bien l'Opération Nez rouge. Nous pouvons être très fiers du chemin parcouru par cette initiative d'un membre de notre communauté.»

Pour participer, visitez le site operationnezrouge.com/identification-benevole et choisissez la région Québec-Lévis. Remplissez le formulaire d'inscription en mentionnant, dans l'espace Groupe organisateur, «5 décembre – Université Laval».


L'Opération Nez rouge, c'est…


  • 55 000 Canadiens qui sont bénévoles chaque année;
  • Plus de 76 000 raccompagnements faits chaque année au Canada;
  • Plus de 1,1 million de Canadiens qui ont été bénévoles depuis la naissance de l'organisme, en 1984;
  • Plus de 20 M$ remis à des organismes consacrés à la jeunesse ou au sport amateur depuis 1984;
  • Un organisme à but non lucratif présent dans plus de 100 communautés de 7 provinces du Canada;
  • Un organisme présent à l'année avec ses différents programmes de sensibilisation;
  • Un concept repris en France, en Suisse et au Portugal.


operationnezrouge.com

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!