Recherche

Quatre chaires de recherche du Canada pour la relève

Les titulaires se partageront 2 M $ au cours des cinq prochaines années

Les résultats du dernier concours du Secrétariat des Chaires de recherche du Canada recelaient de bonnes nouvelles pour Marc Brisson (Médecine sociale et préventive), France Légaré (Médecine familiale), Eliot McIntire (Science du bois et de la forêt) et Laurent Drissen (Physique, génie physique et optique). En effet, les trois premiers se sont vus octroyer une nouvelle chaire de recherche alors que le dernier obtenait un renouvellement d’une chaire obtenue en 2001. Ces chaires, dites de niveau 2, sont dotées d’un financement de 500 000 $ étalé sur cinq ans et elles peuvent être reconduites une fois. Elles sont attribuées à de jeunes chercheurs que leurs pairs jugent susceptibles de devenir des chefs de file dans leur domaine.
  

Marc Brisson dirigera la Chaire de recherche sur la modélisation mathématique et l’économie de la santé liée aux maladies infectieuses. Il utilisera des modèles mathématiques pour étudier l’histoire naturelle et la dynamique de transmission des maladies infectieuses et pour prédire l’efficacité et le rapport coût-efficacité des stratégies de prévention et de contrôle de ces maladies. Pour sa part, France Légaré prend la gouverne de la Chaire de recherche en implantation de la prise de décision partagée dans les soins primaires. Ses travaux visent à mieux comprendre les besoins des professionnels de la santé qui dispensent des soins de première ligne afin qu’ils puissent favoriser la prise de décision partagée avec les patients. De son côté, Eliot McIntire prend la direction de la Chaire de recherche en biologie de la conservation où il poursuivra la mise au point de modèles servant à prédire le comportement des espèces en réponse à des changements environnementaux. Enfin, Laurent Drissen profitera du renouvellement de sa chaire de recherche sur les étoiles massives et l’imagerie hyperspectrale pour continuer l’étude des vents des étoiles massives et leur influence sur les galaxies. Parallèlement à ces recherches, il poursuivra ses travaux sur l’amélioration des instruments d’observation astronomique.

Ces additions portent donc à 77 le nombre de titulaires de chaires de recherche du Canada à l’Université. Ce programme fédéral a été créé en l’an 2000 pour aider les universités canadiennes à attirer et à conserver au pays les meilleurs chercheurs. L’attribution de nouvelles chaires tire à sa fin et l’Université Laval devrait éventuellement en compter 90. Le nombre de chaires accordées à chaque université est établi au prorata des fonds de recherche qu’elle obtient auprès des trois grands organismes subventionnaires fédéraux (IRSC, CRSNG et CRSH).

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!