Recherche

Génomique évolutive des microsporidies

Nicolas Corradi discutera de la réduction du génome chez ces parasites intracellulaires

Les microsporidies sont des parasites intracellulaires, proches des champignons, qui infectent de nombreux animaux, dont l'être humain. Pour survivre à l'intérieur des cellules animales, ces organismes se sont adaptés, notamment en réduisant de manière draconienne la taille et le contenu de leur génome.

Dans la communication «Génomique évolutive de parasites intracellulaires et de champignons multinucléés», Nicolas Corradi, professeur de biologie à l'Université d'Ottawa, analysera les mécanismes impliqués dans la réduction du génome des microsporidies. Il mettra aussi en lumière le fait que certaines espèces de ces parasites ont acquis du matériel génétique de leur hôte afin d'augmenter leurs capacités métaboliques. Cette conférence est présentée par le Centre d'étude de la forêt et l'Institut de biologie intégrative et des systèmes.

Vendredi 6 février, à 11 h, à la salle Hydro-Québec du pavillon Charles-Eugène-Marchand. Entrée libre.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!