Recherche

Comment le VPH induit le cancer

Des chercheurs arrachent un secret au virus du papillome humain

Une équipe du Centre de recherche du CHU de Québec – Université Laval vient de mettre en lumière une partie du processus par lequel le virus du papillome humain (VPH) entraîne la formation de cellules cancéreuses.


Dans une étude publiée par PNAS, la professeure Amélie Fradet-Turcotte, de la Faculté de médecine, et ses collaborateurs rapportent comment un petit groupe de virus du papillome humain, dits à haut risque, modifient la structure des cellules qu’ils infectent et enclenchent la mécanique du cancer.

Le site Web du Centre de recherche du CHU de Québec – Université Laval consacre un article à ce sujet.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!