Vie universitaire

Une masse critique de sources numériques

Les chercheurs et les étudiants en sciences humaines et sociales ont désormais accès à des contenus interdisciplinaires en ligne du Canada et de l’étranger

Par : Yvon Larose
Quelque 30 000 livres électroniques, des contenus de revues savantes, des contenus multimédias et archivistiques, voilà ce que la Bibliothèque propose depuis peu à ses usagers dans le cadre du Projet d’infrastructure de contenu numérique (ICN) pour les sciences humaines et sociales. Ce partenariat entre la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI), 8 gouvernements provinciaux et 67 universités canadiennes permet d’offrir à quelque 900 000 chercheurs et étudiants un accès à distance et en ligne à une riche collection numérique. Bon nombre des contenus n’étaient accessibles auparavant qu’en version imprimée. Les contenus ont été acquis sous licence auprès de 14 éditeurs ou agrégateurs de contenus, du Canada et de l’étranger, de grandes collections savantes. Parmi eux, mentionnons Taylor & Francis Group, Canadian Publishers Collection et CAIRN. Le premier donne accès à près de 11 700 titres électroniques, le deuxième à environ 8 100 titres en anglais et en français et le troisième, un éditeur européen, donne accès à la collection la plus complète de périodiques de langue française dans les sciences sociales et humaines. Quant à l’éditeur Alexander Street Press, il propose plus de 8 000 partitions musicales classiques ainsi que plus de 250 pièces de théâtre.

«Le projet ICN vient répondre aux besoins des étudiants et des chercheurs d’avoir accès à des contenus à distance, explique Guy Teasdale, chef de la bibliothèque numérique et des technologies de l’information à la Bibliothèque. Nous évaluons à deux millions le nombre d’articles de périodiques téléchargés électroniquement par les étudiants et les chercheurs chaque année, la plupart du temps de leur domicile.»Le livre électronique est en quelque sorte un livre-papier transposé sur Internet. Ce faisant, il bénéficie de différentes technologies, notamment des moteurs de recherche qui permettent de chercher de façon transversale dans les contenus.

La participation de Laval au projet ICN représente un investissement institutionnel sur trois ans de plus de 440 000 $, ainsi qu’une subvention combinée de 1,7 million de dollars pour trois ans de la part de la FCI et du gouvernement québécois. Pour accéder à l’infrastructure de contenu numérique de la Bibliothèque, on tape http://ariane2.bibl.ulaval.ca/ariane/ et on entre les mots «bibliothèque virtuelle».

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!