Vie universitaire

Un MEM test pour tous

Une première au Québec, les candidats au programme de doctorat en médecine offert dans les trois universités francophones de la province se soumettront à un examen uniforme cette année. Auparavant, les candidats qui avaient franchi les premières étapes de sélection dans plus d’une université devaient se déplacer de ville en ville pour participer à autant d’entrevues personnalisées. La standardisation de l’examen diminuera les déplacements et les frais pour les candidats qui ont déposé une demande dans plus d’une université. En plus, la nouvelle formule représente une économie substantielle de temps pour les évaluateurs, estime Evens Villeneuve, président du comité d’admission au doctorat en médecine à l’Université Laval.
   
Le nouvel outil d’évaluation, le MEM (mini entrevues multiples), s’inspire d’un test élaboré par l’Université McMaster. Grâce à dix mises en situation, il permet d’évaluer certaines caractéristiques personnelles jugées essentielles à la pratique de la médecine. Jusque-là mesurées lors d’entrevues personnelles avec les candidats, ces caractéristiques seraient mieux jaugées par le MEM parce qu’il réduit significativement les biais provenant de l’interviewer ou de situations particulières. Au total, 1188 candidats se soumettront au MEM les 19 et 25 avril à Québec, Sherbrooke ou Montréal. Un peu plus de 40 % de ces candidats seront évalués à l’Université Laval. Dans l’ensemble des trois sites, l’examen exigera la participation de 150 médecins, 60 résidents, 75 membres de la communauté et d’une cinquantaine d’acteurs. Au terme de l’exercice, des offres d’admission seront acheminées aux meilleurs candidats pour combler les 670 places disponibles en 2009 dans les trois universités francophones du Québec.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!