Recherche

Création de deux nouvelles chaires

La Chaire de recherche sur la démocratie et les institutions parlementaires et la Chaire de recherche RBC en innovations financières vont contribuer au rayonnement de l’Université

Les deux nouveaux titulaires de chaires, Marie-Claude Beaulieu et Louis Massicotte
Les deux nouveaux titulaires de chaires, Marie-Claude Beaulieu et Louis Massicotte
Au cours de la dernière semaine, l’Université et des partenaires des secteurs privé et public ont annoncé la création de deux nouvelles chaires de recherche qui mettront à profit, pour l’ensemble de la société, l’expertise développée à la Faculté des sciences de l’administration, à la Faculté des sciences sociales et à la Faculté de droit dans les créneaux stratégiques que sont la formation en finance et l’étude du parlementarisme.
   
Le jeudi 15 novembre, la Faculté des sciences de l’administration (FSA) à lancé la nouvelle Chaire RBC en innovations financières, grâce à un don total de 1,2 M $ de cette institution financière. Marie-Claude Beaulieu, professeure au Département de finance et assurance de la FSA, sera la titulaire de cette chaire dont le mandat est de produire de nouvelles connaissances dans le domaine de la finance, de perfectionner des techniques, théories et façons de faire, de former des chercheurs de haut niveau en finance, de contribuer à l'excellente réputation de l'Université Laval sur les plans régional, national et international et de promouvoir l'innovation en finance à l'intérieur comme à l'extérieur du campus. RBC est associée depuis plus de dix ans au Département de finance et assurance de la FSA, grâce au Fonds Banque Royale créé en 1997 qui offrait un support aux activités de formation et de recherche dans le domaine de la finance. RBC a notamment accordé une vingtaine de bourses de recherche accompagnées de stages rémunérés à des étudiants à la maîtrise et au doctorat. Son implication aura également permis la venue de conférenciers, spécialistes de grand renom comme Peter Carr, de la New York University et Andrew Ang, de la Columbia University, ainsi que la tenue d’un congrès international à Québec en 2005.

Une première au Québec et au Canada
Le mardi 20 novembre, le recteur Denis Brière et le président de l’Assemblée nationale du Québec, Michel Bissonnet, annonçaient la création de la Chaire de recherche sur la démocratie et les institutions parlementaires. Issue d’une initiative conjointe de l’Assemblée nationale, de la Faculté des sciences sociales et de la Faculté de droit, cette chaire vise notamment à créer un pôle d’excellence universitaire sur la démocratie et les institutions parlementaires, à sensibiliser les étudiants à tous les aspects du parlementarisme dans les sociétés modernes et à favoriser l’ouverture de la communauté parlementaire sur son environnement. Elle vise aussi à améliorer la compréhension des citoyens de leurs institutions parlementaires et à apporter des réponses concrètes aux problèmes démocratiques contemporains.
   
La nouvelle chaire sera dirigée par le professeur Louis Massicotte, du Département de science politique, un spécialiste reconnu internationalement en matière d’institutions électorales et parlementaires. «Il est clair que les institutions parlementaires font l’objet de plusieurs débats et les projets de réforme sont nombreux, au Québec comme ailleurs. La recherche scientifique ne peut dicter la voie à suivre, mais elle peut éclairer le débat. Il est très important pour moi que tous les instigateurs de la Chaire se soient entendus sur sa totale indépendance politique», a précisé Louis Massicotte.
   
La création de la Chaire s’inscrit dans la perspective du 400e anniversaire de Québec. Ce lancement constitue donc une première initiative pour la commémoration de cet anniversaire par l’Assemblée nationale et l’Université Laval.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!