ULaval Nouvelles
Vie universitaire

Deux lauréates de la Fondation Pierre Elliot Trudeau

Camille Lefebvre et Stéphanie Racine Maurice sont boursières de leadership pour 2022-2025

Camille Lefebvre (à gauche) et Stéphanie Racine Maurice
Camille Lefebvre (à gauche) et Stéphanie Racine Maurice

La Fondation Pierre Elliott Trudeau a sélectionné 13 candidates et candidats de premier plan au doctorat, provenant du Canada et du monde entier, dont 2 membres de l'Université Laval.

Les lauréates de l'Université Laval recevront des bourses de leadership 2022-2025. La Fondation Pierre Elliott Trudeau a reçu près de 500 candidatures en provenance de 22 pays répartis sur tous les continents – soit de 45 universités canadiennes et de 55 universités à l'international. Elle a convoqué 30 finalistes pour des d'entrevues individuelles et de groupe, comportant un mode d'analyse hybride sur la base d'études de cas.

Les lauréates ont été choisies non seulement en raison de leur excellence universitaire, mais également pour leur créativité, leur potentiel d'exercice de leadership, leur agilité, leur résilience, leur engagement dans une pluralité de perspectives et, enfin, leur capacité à réfléchir de manière critique et nuancée sur des enjeux complexes.

Camille Lefebvre

Avocate en droit de l'immigration, Camille Lefebvre détient un baccalauréat en droit et une maîtrise en droit international et transnational de l'Université Laval. Elle est membre de la Chaire de recherche du Canada sur la justice internationale pénale et les droits fondamentaux, de la Chaire de recherche du Canada sur l'immigration et la sécurité et du Van Vollenhoven Institut aux Pays-Bas. Elle occupe des fonctions d'auxiliaire de recherche et de chargée de cours depuis 2018. 

Tout au long de son parcours universitaire, Camille Lefebvre s'est investie au sein de la Clinique de droit international pénal et humanitaire, du Bureau d'information juridique, du Comité étudiant d'Avocats sans frontières et de l'Association pour les Nations Unies de l'Université Laval. Elle a également cocréé le balado Légalement Parlant, qui permet à de jeunes chercheuses et chercheurs de discuter de l'actualité en droit et de démystifier les enjeux juridiques. 

Elle siège au comité Proforma et au comité de liaison du Jeune Barreau de Québec et représente la Fondation du Barreau du Québec comme gouverneure de la relève.

Stéphanie Racine Maurice

Candidate au doctorat en psychologie, elle mène un projet de recherche portant sur les composantes psychosociales du trouble dysphorique prémenstruel, un sujet qui demeure méconnu dans notre société.

Elle est membre de la communauté scientifique et clinique de l'Association internationale des troubles prémenstruels. Elle est également une membre active de l'Association internationale de psychologie appliquée depuis plusieurs années, au sein de laquelle elle agit comme membre du comité exécutif de la division psychologie clinique et communautaire ainsi que comme vice-présidente de la division étudiante. Stéphanie Racine Maurice a effectué beaucoup de bénévolat auprès d'adultes souffrant de troubles de l'humeur dans des contextes multiculturels.

Dans le cadre du programme de leadership, elle souhaite contribuer à diminuer la stigmatisation des personnes souffrant du trouble dysphorique prémenstruel et à augmenter les ressources auxquelles elles ont accès.

Un mandat pour Jean-Frédéric Morin

Professeur de science politique et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en économie politique internationale à l'Université Laval, Jean-Frédéric Morin est également fellow de la Fondation Pierre Elliott Trudeau. Au cours des trois prochaines années, il sera appelé à y enseigner la thématique des économies mondiales.

En savoir davantage sur la Fondation Pierre Elliot Trudeau

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!