Vie universitaire

Un cours pour tous

Le cours Principes de logique a aidé des milliers d’étudiants obtenir de meilleurs résultats dans leur discipline et même à faire des choix de vie plus éclairés

Par : Pascale Guéricolas
Comment distinguer les causes instrumentales des causes intrinsèques ou extrinsèques? Quelle distinction établir entre un préjugé et une conviction? Au fait, que signifie exactement un syllogisme? Voilà quelques-unes des multiples questions que Victor Thibaudeau, professeur à la Faculté de philosophie, aborde dans le cours Principes de logique depuis de nombreuses années. Cet enseignement, suivi par des milliers d’étudiants de divers horizons depuis sa création en 1979 par le professeur en John R. Gallup, se retrouve désormais dans un manuel très étoffé paru aux Presses de l’Université Laval. L’ouvrage a d’ailleurs reçu une mention au concours des prix de la ministre de l’Éducation, décernés en juin dernier.
   
Même s’il s’appuie par des préceptes philosophiques éprouvés, le cours Principes de logique ne s’adresse pas spécifiquement aux étudiants qui se destinent à une formation dans cette discipline. En fait, il s’agit de permettre aux futurs ingénieurs, artistes, médecins, sociologues, chimistes, administrateurs et autres professionnels de structurer leur pensée, d’organiser leurs arguments. «Bien souvent, les gens ne souffrent pas d’un manque d’informations, mais plutôt d’un manque d’organisation, souligne Victor Thibaudeau. Dans leur tête, le savoir est empilé , tout est sur le même pied. Ils prennent trop de notes, ou bien ne notent rien.» Au fil des semaines, les exercices et les notions théoriques du cours, concoctés par le professeur de philosophie et l’équipe de chargé de cours, leur apprennent à faire le tri. À travers de multiples lectures et d’exemples d’horizons divers, les étudiants s’efforcent de distinguer les détails de l’essentiel d’un texte ou d’une pensée, et peuvent ainsi progresser dans leur raisonnement.
   
Si le fonds théorique du cours s’appuie sur la grande tradition philosophique et la pensée du logicien Aristote, les exemples utilisés en cours ou dans le manuel proviennent pour leur part des horizons les plus divers. Un éclectisme qui s’explique en partie par la grande curiosité intellectuelle de Victor Thibaudeau, passionné par le génie, l’informatique, les mathématiques, la psychologie, la musique, l’anthropologie.  «J’ai passé plusieurs années à parcourir des glossaires, à lire des dictionnaires savants de toutes sortes, raconte le philosophe. Cela m’a permis de rassembler de véritables cas où la pensée tourne en rond car souvent la question est mal posée. La théorie s’avère donc éclairante pour penser dans des disciplines universitaires différentes, à propos de la science d’aujourd’hui.»
   
Lors de l’évaluation du cours, beaucoup d’étudiants constatent que non seulement leurs travaux scolaires se sont améliorés, mais également que les bénéfices en rejaillissent sur leur vie. Certains ont plus de facilités à gérer leurs émotions, à effectuer des choix de vie, ou même à organiser plus efficacement leur travail.  La plus belle illustration , cependant, d’une application réussie du cours vient d’un incident vécu par un étudiant distrait, qui s’est trompé de local le jour de l’examen final. Le voilà donc  attelé à résoudre une question de relations internationales, plutôt que de plancher sur un problème logique.  Capable désormais de s’adapter aux situations intellectuelles les plus variés, l’étudiant a brillamment  réussi son examen en….science politique et obtenu une des meilleures notes! La preuve par l’exemple que la logique constitue une excellente préparation à la carrière de penseur tous azimuts.
   
Le cours Principes de logique est offert chaque session. Renseignements : www.fp.ulaval.ca/pl

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!