Vie universitaire

Roulez vert!

L'Université Laval devient le premier établissement d'enseignement supérieur au Québec à offrir un service d'autopartage avec et sans réservation

Par : Matthieu Dessureault
Les étudiants et les employés ont désormais accès à un point de chute du service Auto-mobile de Communauto. Ce système, qui remporte un grand succès depuis un an, permet de louer une voiture sans réservation. Les utilisateurs peuvent se déplacer d'un endroit à l'autre sans devoir spécifier l'heure de retour ou rapporter le véhicule au point de départ. Il s'agit d'une option intéressante en plus du transport en commun et des services de covoiturage, de location de voitures avec réservation et de location de vélos déjà offerts sur le campus. L'Université Laval devient le premier établissement d'enseignement supérieur au Québec à offrir un service d'autopartage avec et sans réservation.

Maintenant carboneutre, l'établissement a instauré dans les dernières années une variété de mesures contribuant à lutter contre les changements climatiques. On a installé, par exemple, des bornes de recharge pour les véhicules électriques et aménagé des espaces facilitant le transport actif, tels que des sentiers et des pistes cyclables. Ces projets s'ajoutent à plusieurs initiatives en matière d'efficacité énergétique et aux efforts des membres de la communauté universitaire pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serre (GES). «Les déplacements quotidiens des étudiants et du personnel représentent 21% des émissions totales de GES de l'Université Laval. Le nouveau service d'autopartage de Communauto encouragera encore plus les déplacements durables des membres de notre communauté, favorisera une consommation responsable liée aux besoins réels des utilisateurs et bonifiera notre infrastructure actuelle», indique Éric Bauce, vice-recteur exécutif et au développement. Il se réjouit du fait que le service offre davantage de flexibilité aux étudiants et aux employés. «C'est un outil qui peut être utilisé de façon spontanée. Il cadre très bien avec notre vision de mobilité durable et d'intermodalité. Pour l'instant, le service offre des véhicules hybrides. La prochaine étape, ce sera des véhicules électriques.»

Depuis le lancement d'Auto-mobile l'an dernier, pas moins de 10 000 déplacements ont été effectués dans la région de Québec. Pour le directeur du développement et des relations publiques de Communauto, Marco Viviani, ce service convient en tous points aux besoins des membres de la communauté universitaire. «Le point de chute à l'Université Laval vient très certainement répondre à leurs déplacements effectués en fonction d'horaires parfois atypiques. L'autopartage, combiné aux transports collectifs, est une solution de mobilité complète pour ce type de clientèle.»

Communauto, rappelons-le, a été fondée par un diplômé en aménagement du territoire, Benoit Robert. Son objectif, à l'époque, était d'offrir une solution aux problèmes écologiques et économiques que pose le recours incessant à l'automobile personnelle dans les grandes villes. En 2005, l'Université accueillait le service avec réservation. Sept ans plus tard, elle faisait une place à l'une des premières voitures électriques de la compagnie. «Communauto étant l'un des fruits de la formation à l'Université Laval, c'est merveilleux de voir un diplômé développer un projet pour la société et revenir ensuite à l'Université. C'est un beau retour à la communauté», conclut avec enthousiasme le vice-recteur exécutif et au développement.

Pour plus d'information sur le service Auto-mobile: www.communauto.com/auto-mobile






Éric Bauce, vice-recteur exécutif et au développement de l'Université, Marco Viviani, directeur du développement et des relations publiques à Communauto, et Serge Demers, directeur du Service de sécurité et de prévention, ont procédé à l'inauguration du nouveau point de chute, le 26 mai.

Photo: Marc Robitaille

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!