Vie universitaire

Premiers contrats pour le projet du Super PEPS

Le projet du Super PEPS est évalué à 85 M$.
Le projet du Super PEPS est évalué à 85 M$.
L’Université a octroyé mardi les premiers contrats pour services professionnels en vue de la réalisation du projet régional d’agrandissement du pavillon de l’Éducation physique et des sports (PEPS). Ces contrats, accordés après un appel d’offres public, visent à procéder aux relevés, aux études préparatoires et à l’élaboration du concept de projet, communément appelé Super PEPS. Ils permettront d’avancer les plans et devis d’environ 15 % d’ici à ce que le gouvernement du Québec détermine le mode de réalisation du projet à la suite du dossier d’affaires initial, actuellement en cours d’élaboration.
   
Le consortium H2A (Hudon Julien associés, ABCP, HCMA) a obtenu le contrat dans la spécialité architecture. CIMA+ et GENIVAR ont été retenus dans la catégorie électromécanique, alors que la firme BPR+ a obtenu le contrat pour la spécialité structure et génie civil. Chacun doit fournir les documents stipulés au contrat au plus tard le 31 mai prochain. Cette première étape du projet est rendue possible grâce à la contribution de la Ville de Québec (1 M$).
   
Rappelons que le projet du Super PEPS, évalué à 85 M$, se divise en deux volets. Le premier consiste en l’agrandissement du PEPS actuel afin d’y ajouter une piscine de dimension olympique et un amphithéâtre-gymnase de 3 500 places. Le second volet vise la construction d’un nouveau centre régional de soccer et de football intérieur et la consolidation du stade de football extérieur. «Le projet continue de faire l’unanimité parmi les nombreux intervenants de la région, a fait savoir le recteur Denis Brière. Ces premiers contrats sont de bon augure pour l’avenir et je suis convaincu que tous les acteurs engagés dans le projet sauront “livrer la marchandise” à temps pour que la communauté régionale puisse bénéficier très bientôt des meilleures installations sportives de l’est du pays.»
   
La semaine dernière, l’Agence des partenariats public-privé a sélectionné une firme de conseillers spécialisés en processus, finance et fiscalité pour l'élaboration du dossier d'affaires initial. Ce mandat vise, entre autres, à évaluer plus précisément les coûts du projet et à déterminer le mode de réalisation le plus favorable (PPP ou conventionnel). Cette étape est conforme avec la Politique-cadre sur la gouvernance des grands projets d’infrastructure publique, entrée en vigueur en novembre 2008.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!