Vie universitaire

Pour une université parmi les meilleures

Le document Horizon 2012 et le plan d’action qui sera déposé au Conseil d’administration à la fin du mois doivent permettre à Laval de se démarquer comme institution complète, de pointe en matière de recherche et de création, ouverte, engagée dans son milieu, modèle et moderne

Par : Yvon Larose
Le 27 février, le recteur Denis Brière déposera au Conseil d’administration le plan d’action de la Direction de l’Université pour les quatre prochaines années. Ce document contient des échéanciers, des noms de responsables, des chiffres financiers et des stratégies. Il vient compléter Horizon 2012: Orientations de développement de l’Université Laval, le document présenté par le recteur au Conseil universitaire du mardi 5 février. «L’élaboration d’Horizon 2012 et du plan d’action a pris quelques mois, explique le recteur. Mais en parallèle, nous avons toujours fait du développement. La Table de concertation sur le développement durable, la Chaire sur la démocratie et les institutions parlementaires et le Programme pour l’avancement de l’innovation et de la recherche qui vise la création de 100 nouvelles chaires de recherche d’ici cinq ans en sont des exemples.»

Denis Brière insiste sur le caractère participatif de l’exercice qui a accouché d’Horizon 2012 et du plan d’action. «Le processus a commencé à l’été, rappelle-t-il, et nous y avons associé beaucoup de gens, notamment les doyens, les directeurs de programmes et les directeurs de services. L’exercice a donné lieu à une concertation rarement vue sur le campus. Les gens qui avaient à réagir ont eu la chance de le faire. Nous avons reçu passablement de commentaires que nous avons intégrés à Horizon 2012. Le document a 15 pages, mais il aurait pu facilement en faire 50. Notre but était d’en faire une synthèse pour que tout le monde puisse en prendre connaissance facilement.»

Une idée-force traverse Horizon 2012: augmenter le pouvoir d’attraction de l’Université, et ce, tant au niveau des étudiants potentiels que des futurs employés, toutes catégories de personnel confondues. «Si on a une meilleure qualité d’enseignement, une meilleure qualité de vie sur le campus et de la meilleure recherche, c’est sûr que le recrutement va suivre, affirme le recteur. On recrute avec une structure plus attractive qui fait en sorte que les jeunes, les enseignants et les travailleurs d’autres catégories veulent venir ici.»

La formation, la recherche et la création, et l’international
La Direction de l’Université se fixe comme objectif d’offrir des programmes de formation de classe mondiale. Elle entend également bâtir une capacité de recherche durable, innovante et créative en partenariat avec les secteurs public, parapublic et privé. La Direction veut aussi accroître la présence et la visibilité institutionnelles à l’échelle internationale. «Nous comptons notamment favoriser, chez les étudiants, l’assistanat et la participation aux projets de recherche, indique Denis Brière. Le plan d’action contient des actions concrètes en ce sens.» Le plan prévoit la création du Bureau de liaison entreprises-Université. «Nous n’avons pas de réelle structure d’accueil lorsque des entreprises contactent l’Université, souligne le recteur. Il leur faut une porte d’entrée d’où elles peuvent être aiguillées selon leurs besoins. Ces besoins peuvent être en formation continue, pour du partenariat en recherche ou bien pour l’offre de bourses d’études.»

Selon Denis Brière, les services d’accueil et d’encadrement des étudiants étrangers, de même que les conditions d’accueil des professeurs, chercheurs et stagiaires postdoctoraux étrangers, seront améliorés. «Nous avons observé que les étudiants étrangers, notamment ceux d’Afrique, ont certaines difficultés liées à l’apprentissage, parce qu’ils ont connu une structure différente de la nôtre, explique-t-il. Une fois ici, ils reçoivent peu de soutien. Il faut les accompagner en mettant en place des mécanismes qui leur permettront de mieux s’intégrer à notre système d’enseignement.»

Les diplômés et la communauté
Le document Horizon 2012 souligne que la réalisation de la mission de l’Université repose notamment sur l’établissement de relations soutenues avec ses diplômés et de liens étroits avec la communauté. Selon le recteur, Laval ne rayonne pas suffisamment. «Si les étudiants, les enseignants et les employés ne sont pas présents dans les instances régionales, soutient-il, nous allons rater des occasions et des façons de faire rayonner l’Université. Il faut faire en sorte d’être davantage présent et que l’Université soit davantage connue sur ses activités d’enseignement et de recherche.» Horizon 2012 prévoit la maximisation de la synergie entre l’Université, l’Association des diplômés et la Fondation de l’Université Laval. Selon Denis Brière, l’attitude des diplômés à l’endroit de leur alma mater commence à changer. «C’est sensible, dit-il, et les diplômés commencent à contribuer davantage. Aux vœux du recteur du Nouvel An, une trentaine de diplômés sont venus. Ils m’ont dit vouloir reprendre contact avec leur université. Il faut faire en sorte que ces gens soient bien accueillis.»

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!