Vie universitaire

Nuit de la création

Le jeudi 25 mars, les étudiants de la Faculté des lettres, de la Faculté de musique et de l’École des arts visuels vous convient à une nocturne d’hommages bien sentis au Musée national des beaux-arts du Québec

Par : Renée Larochelle
Auréolée du succès obtenu lors de la présentation de sa première édition au Musée national des beaux-arts du Québec en mars dernier, la Nuit de la création revient en force cette année. Réalisé par une centaine d’étudiantes et d’étudiants de la Faculté des lettres, avec la collaboration de la Faculté de musique et de l’École des arts visuels, l’événement se déroulera le jeudi 25 mars, de 20 h à 2 h, au Musée. À cette occasion, le Musée ouvrira ses portes au public pour une nocturne exceptionnelle. Projections, performances, installations, lectures publiques, concerts et courtes pièces de théâtre figurent au programme de ce spectacle expérimental ayant pour thème «Hommages». L’invité d’honneur de la Nuit de la création est le sculpteur Armand Vaillancourt, considéré comme le père de la sculpture moderne au Canada, qui réalisera une performance en direct dans le hall du Musée.
   
Voici un aperçu de la trentaine de projets inscrits à l’horaire de cette soirée toute spéciale. En théâtre, on rendra un hommage original au dramaturge Michel Tremblay intitulé Le Jardin des statues. Le temps d’un monologue, sept personnages issus de l’univers de Tremblay s’animeront pour confesser autant de péchés capitaux. Avec une valise-castelet et un accordéon pour seuls bagages, le Théâtre de la Malle revisitera avec ludisme et sensibilité l’œuvre du poète Félix Leclerc. À petite échelle, mais à grande portée, le spectacle Le Roi heureux propose une incursion inusitée dans l’univers musical du géant idéaliste. Dans MerzSonate, le public aura une fenêtre ouverte sur l’imaginaire débridé du peintre dadaïste allemand Kurt Schwitters. On y célébrera entre autres les funérailles d’un poisson rouge.
   
En arts visuels et médiatiques, le professeur Robert Faguy et ses étudiants du cours Cinéma et vidéo expérimental présenteront une installation spectaculaire immersive de 21 moniteurs vidéo. Réparties sur trois modules, les images basculeront d’un espace à l’autre grâce aux technologies avancées du LANTISS (Laboratoire des nouvelles technologies de l’image, du son et de la scène) et du LAMIC (Laboratoire de muséologie et d’ingénierie de la culture). L’installation audiovisuelle L’Éloge de l’armée russe de l’artiste Nataliya Petkova donnera à voir la confrontation entre une aiguille de photographe, un vinyle recouvert de glace et des chants du Chœur de l’Armée rouge. Entre l’aiguille et le sillon, la matière s’épuise au rythme du 33 tours… Avec son installation scénographique multimédia J’ai quinze ans de naissance, Émilie Martz Kuhn ravivera les multiples mémoires du génocide rwandais de 1994. Dans un espace pluridimensionnel propice à la résurgence du passé, mémoire intime, mémoire collective et mémoire nationale vont se juxtaposer et se télescoper en un ballet d’images et de sons destiné à rendre hommage aux victimes des massacres. Enfin, la performance Dit-section d’Hélène Matte propose de délivrer la matière de l’ouvrage Autopsie du secret d’Ernest Pallascio Morin
   
La chanteuse Nathalie Lessard rendra un hommage senti aux poètes québécois en mettant en musique certains des plus beaux textes du répertoire poétique de Miron, Leclerc, Aquin, Ducharme et Giguère. Un ensemble de jazz vocal sera également présent avec des prestations des Beatles, de Duke Ellington et d’Oliver Nelson. La création littéraire ne sera pas oubliée lors de cet événement: une quinzaine d’étudiants du cours La création littéraire et les autres arts présenteront des textes que le thème de l’hommage leur a inspirés: Richard Desjardins, Paul Éluard et Camille Claudel y seront notamment. L’entrée au Musée est libre.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!