Vie universitaire

L'importance de donner

Jusqu'au 7 octobre, environ 200 bénévoles, employés, et étudiants, sillonneront le campus pour la campagne Centraide-Université Laval 2016 afin d'aider les personnes les plus vulnérables de notre région.

Par : Yvon Larose
Chaque année, grâce à Centraide, plus de 200 organismes communautaires de la région font plus de 250 000 interventions auprès de personnes et de familles victimes de pauvreté et d’exclusion sociale
Chaque année, grâce à Centraide, plus de 200 organismes communautaires de la région font plus de 250 000 interventions auprès de personnes et de familles victimes de pauvreté et d’exclusion sociale
Le comité Centraide-Université Laval met la barre très haute cette année pour sa campagne de souscription avec un objectif de 555 555, 55$. Il s’agit de 15 000$ de plus que la somme record amassée l’an dernier. L’objectif se veut un clin d’œil aux cinq doigts d’une main, la main qui donne ou qui reçoit. Ce chiffre fait aussi allusion aux cinq coprésidentes de la campagne 2016 de Centraide Québec et Chaudière-Appalaches. L’une d’elles est la doyenne de la Faculté de droit, Eugénie Brouillet.

Le lancement, à l’Université, de la campagne de souscription 2016 a eu lieu le mercredi 14 septembre au pavillon Gene-H.-Kruger en présence de la vice-rectrice à l'administration et aux finances, Josée Germain, et des deux coprésidents de la campagne, André Darveau, doyen de la Faculté des sciences et de génie, et Jacques Villemure, directeur à la Direction des communications de l’Université.

«Cela fait plus de 35 ans que l’Université Laval s’associe à Centraide et que les membres de notre communauté font preuve d’une remarquable solidarité envers les personnes de la région en situation de vulnérabilité, a déclaré la vice-rectrice à l'administration et aux finances. Cette solidarité est plus que jamais essentielle, car les besoins sont de plus en plus importants.» Selon elle, Centraide-UL atteindra son objectif grâce à «cet extraordinaire esprit de solidarité et d’engagement qui anime notre communauté universitaire». Quant aux nombreux bénévoles associés à la campagne, ils représentent «non seulement une grande source d’espoir pour les gens dans le besoin, mais sont aussi une grande source de fierté pour l’Université Laval tout entière».

Jusqu’au 7 octobre, un contingent d’environ 200 bénévoles sillonnera le campus. Ces employés et étudiants, surnommés «ambassadeurs de la cause Centraide», feront appel à la générosité des membres de la communauté universitaire afin d’aider les personnes les plus vulnérables de notre région. La campagne sera ponctuée par quelques activités de sollicitation spéciales. La première aura lieu le dimanche 18 septembre durant les festivités d’avant-match de la partie de football qui opposera le Rouge et Or au Vert et Or de l’Université de Sherbrooke. Le 28 septembre, une journée de mobilisation étudiante se tiendra dans la cité universitaire à l’instigation des deux grandes associations étudiantes, la CADEUL et l’ÆLIÉS. De nombreuses activités seront au programme cette journée-là. Elles seront annoncées par les réseaux sociaux. Durant l’automne, les facultés, les services et les unités tiendront également différentes activités liées à Centraide-UL.

La campagne de sollicitation prendra fin au mois de décembre. Une activité de clôture est prévue le 7. Les dons recueillis seront remis à Centraide Québec et Chaudière-Appalaches. En 2015, cet organisme a amassé plus de 13 M$. Centraide distribue l’argent à plus de 200 organismes communautaires de la région. Chaque année, ces organismes font plus de 250 000 interventions auprès de personnes et de familles victimes de pauvreté et d’exclusion sociale. Ces personnes dans le besoin sont aux prises, entre autres, avec l’insécurité alimentaire, la délinquance et la toxicomanie.

«M’associer à Centraide-Université Laval, pour moi, va vraiment dans le sens de redonner à la société, explique André Darveau. Et le sceau de qualité de Centraide a joué dans ma décision. On sait qu’avec cet organisme, l’argent est bien géré et bien utilisé.» Le doyen souligne que Centraide, tout comme l’Université Laval, met la personne au cœur de sa mission. «À l’Université, indique-t-il, nous aidons l’étudiant à avoir des rêves et à les atteindre. Par Centraide, nous aidons la personne dans le besoin à retrouver l’espoir en une vie meilleure.»

L’intérêt de Jacques Villemure pour Centraide remonte aux années 1980 alors qu’il travaillait au CLSC de Mistassini, au Lac-Saint-Jean. «Il y avait des besoins et Centraide était pas mal présent», dit-il. Le directeur s’est associé à Centraide-UL parce qu’il s’agit de philanthropie humanitaire. «En général, souligne-t-il, la philanthropie, sur le campus, est beaucoup axée sur la façon dont on peut se mobiliser pour améliorer nos services aux étudiants, que ce soit sous forme de bourses d’études ou d’investissements dans des infrastructures. Par Centraide, on redonne à la société. Nos emplois et nos conditions de travail font de nous des privilégiés. Nous avons une responsabilité envers nos concitoyens qui n’ont pas notre chance.»

Pour suivre les activités liées à la campagne Centraide-Université Laval: ulaval.ca/centraide

Saviez-vous que…


  • L’Université Laval est associée à Centraide depuis 35 ans.
  • Centraide-Université Laval, c'est environ 200 employés et étudiants bénévoles.
  • En 2015, Centraide a amassé plus de 13 M$.
  • Centraide, c’est plus de 200 organismes communautaires de la région.
  • L'organisme effectue plus de 250 000 interventions auprès de personnes et de familles victimes de pauvreté et d’exclusion sociale.


Lancement de la campagne Centraide Université Laval
Photo : Louise Leblanc

Étaient présents à la cérémonie de lancement de la campagne Centraide-UL (de gauche à droite) : le directeur de la Direction des communications et coprésident UL de la campagne, Jacques Villemure, la vice-rectrice à l’administration et aux finances, Josée Germain, la coprésidente de la campagne Centraide Québec et Chaudière-Appalaches 2016, Eugénie Brouillet, la directrice générale de SQUAT Basse-Ville, Véronique Girard, le doyen de la Faculté des sciences et de génie et coprésident UL de la campagne, André Darveau, ainsi que le président-directeur général de Centraide Québec et Chaudière-Appalaches, Bruno Marchand.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!