Vie universitaire

Le courrier

Notre avenir est en jeu

L'Association des étudiants et étudiantes en muséologie de l'Université Laval (AÉMUL) dénonce les coupures faites aux musées par le Gouvernement fédéral. La ministre du Patrimoine canadien, Bev Oda, a annoncé, à la fin septembre, des coupures majeures dans certains programmes de son ministère. À cet effet, les membres de l’AÉMUL ont été choqués d’apprendre que ces réductions budgétaires touchaient dramatiquement les musées par le biais d’une coupure de 4,6 millions de dollars dans le Programme d’aide aux musées (PAM). Ces compressions représentent une baisse de 25 % du budget, déjà insuffisant, du seul programme fédéral consacré exclusivement aux musées.

Il est bon de rappeler que, lors de la dernière campagne électorale, le Parti Conservateur s’était engagé à faire adopter une nouvelle Politique muséale, accompagnée d'ouverture de nouveaux fonds (source: AMC). Ces coupures font partie d’un large exercice de réductions budgétaires de 1 milliard de dollars du gouvernement conservateur, visant des «programmes et activités qui ne sont plus efficaces». Il va sans dire qu’il s’agit d’un message déstabilisant pour tous les  acteurs évoluant dans les milieux muséal et culturel. Cette décision fédérale est dénoncée entre autres par l’AMC (Association des musées canadiens), la SMQ (Société des musées québécois), le MAL (Mouvement pour les Arts et Lettres) et l’AÉMUL (Association des étudiant(e)s en muséologie de l’Université Laval).

L’AÉMUL, en tant qu’association représentant les futurs acteurs du milieu muséal, ne peut que s’insurger de telles coupures. En effet, il est déjà difficile pour la relève que nous sommes de se tailler une place dans ces institutions qui doivent sans cesse jongler avec des budgets de plus en plus restreints. Alors, comment pourront-elles embaucher du sang neuf si elles ont toujours moins d’appui des divers paliers de gouvernement? Il est évident que notre avenir est en jeu. Nous nous mobilisons donc aux côtés des membres de la SMQ, afin de faire entendre notre voix, en faisant parvenir au Premier ministre, à la ministre du Patrimoine canadien et à nos députés fédéraux une missive commune soutenant notre position.

LYDIA BHÉRER
Au nom de l’Association des étudiant(e)s
en muséologie de l’Université Laval

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!