Vie universitaire

L'Amundsen reprend la mer

Le brise-glace de recherche effectuera une 15e expédition scientifique dans le Grand Nord

Par : Yvon Larose
Le brise-glace de recherche canadien NGCC <i>Amundsen</i> a entrepris une expédition scientifique de 104 jours qui le mènera dans l'Arctique canadien et groenlandais.
Le brise-glace de recherche canadien NGCC <i>Amundsen</i> a entrepris une expédition scientifique de 104 jours qui le mènera dans l'Arctique canadien et groenlandais.
Le NGCC Amundsen a quitté le port de Québec hier, le jeudi 30 mai, à destination de l'océan Arctique. Ce brise-glace de recherche canadien a à son bord 80 membres d'équipage et plus de 150 scientifiques membres d'équipes de recherche scientifique nationales et internationales. Cette expédition multidisciplinaire, la quinzième du genre pour ce navire, se déroulera jusqu'au 10 septembre 2019. La mission des chercheurs consistera à étudier les environnements marins et côtiers de l'Arctique canadien et groenlandais. Ils se pencheront notamment sur les microorganismes aquatiques, les oiseaux de mer, la fonte des glaciers et la cartographie des fonds marins.

Avant le départ du navire, la rectrice Sophie D'Amours a visité l'Amundsen et rencontré les membres de l'équipage.

L'expédition 2019 est consacrée principalement au programme marin du réseau ArcticNet. Les chercheurs mèneront aussi des travaux dans le cadre de trois programmes de recherche conjoints, dont le Programme de monitorage de la zone Atlantique au large du plateau continental dirigé par Pêches et Océans Canada.

Rappelons que le réseau ArcticNet est dirigé depuis l'Université Laval. Son financement a été récemment renouvelé à hauteur de 32,5M$ par le programme fédéral des réseaux de centres d'excellence. Les différents projets d'ArcticNet sont appuyés par Amundsen Science, la société responsable, à l'Université Laval, de la gestion du programme scientifique à bord du brise-glace. Ces projets visent à mieux comprendre les retombées des changements climatiques sur les écosystèmes marins et à soutenir l'acquisition de données de base pour encadrer le développement de l'économie bleue durable dans l'Arctique canadien.

Rappelons également qu'en 2017 l'Université Laval a reçu une subvention de 18,2M$ pour les activités scientifiques de l'Amundsen. Cette subvention a été majorée de 4,5M$ en 2019.




rectrice-amundsen-DC-AOP-UL-30-05-19-020-credit-aucun-SELECTION

Le jour du départ de l'Amundsen, la rectrice Sophie D'Amours a effectué une visite à bord du navire. Sur la photo, elle est accompagnée, à gauche, du commissaire adjoint intérimaire de la Garde côtière canadienne, Sylvain Vézina, et à droite, du commandant du NGCC Amundsen, Alain Gariépy. À l'arrière, on remarque la présence, à gauche, d'Alexandre Forest, directeur exécutif d'Amundsen Science et, au centre, de Martin Fortier, directeur général de Sentinelle Nord.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!